• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les déchets de la décharge de Bordes jonchent les bords du gave après les inondations en Béarn

Des déchets étalés sur des dizaines de kilomètres le long du Gave de Pau après les inondations. Ils proviennent de la décharge de Bordes, en amont. / © F3Aquitaine/C. Pipard
Des déchets étalés sur des dizaines de kilomètres le long du Gave de Pau après les inondations. Ils proviennent de la décharge de Bordes, en amont. / © F3Aquitaine/C. Pipard

L'ancienne décharge de Bordes dans les Pyrénées-Atlantiques, continue de déverser ses tonnes de déchets ménagers et industriels à chaque crue du gave de Pau. La situation est préoccupante. D'autant que la saison touristique et les balades en canoé vont commencer en Béarn.

Par CA

On trouve de tout. Bouteilles, sacs plastiques déchiquetés, vieux briquets, métal, polystyrène ... sur des dizaines de kilomètres, le long du gave de Pau, en aval de la décharge.

Cette décharge était active entre 1950 et 1998. Elle a permis de stoker plus de 60 000 tonnes de déchets ménagers ainsi que certains déchets industriels de l'usine Turboméca toute proche.

En 2013, le mur qui protégeait le site s'est écroulé avec les fortes crues du printemps. Depuis, chaque fois que le niveau des eaux monte, la décharge s'effondre un peu plus. Une situation qui empire année après année, crue après crue.

Il y a urgence


Les dernières inondations ont encore emporté plusieurs tonnes de détritus dans les eaux du gave. Des dizaines de tonnes selon certains, déjà charriées beaucoup plus bas, vers l'océan.

Les opérations de nettoyage menées par les associations et les particuliers atteignent leurs limites. Ramasser "des petits morceaux qui se délitent c'est compliqué. On fait des actions avec des bénévoles mais c'est pas ça qui va résoudre le problème" se désole Françis Cohort, membre du canoë-kayak club de Pau.

Les collectivités locales, la commune, le département, la région mais aussi l'Adème et l'Agence de l'eau Adour-Garonne, ont débloqué les 3,5 millions d'euros nécessaires à la dépollution du site, après des années d'immobilisme. Manque encore 300 000 euros de taxe sur les activités polluantes.

Les travaux devraient commencer en septembre prochain et durer près de trois ans.

Dans le reportage qui suit, on constate les dégâts. Les membres du club de canoé-kayak de Pau, premiers témoins des pollutions, expliquent la situation.
 
Les déchets de la décharge de Bordes jonchent les bords du gave après les inondations en Béarn
L'ancienne décharge de Bordes continue de déverser ses tonnes de déchets ménagers et industriels à chaque crue du gave. La situation est préoccupante. D'autant que la saison touristique et les balades en canoé vont commencer.  - E. Poussard/C. Pipard

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus