Les écologistes créent la surprise : c'est " la génération climat " pour le candidat EELV d'Aquitaine

Ils sont la troisième force issue du scrutin d'après les estimations des résultats qui ne seront consolidés qu'après 23 heures. Réaction d'un candidat aquitain de la liste EELV : " Les jeunes se sont décidés à aller voter , c'est la génération climat "

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il était candidat sur la liste, mais pas en position éligible. Pour autant, il savoure le score de son parti. Les estimations lui donnent la troisième place. 

Je pensais que l'on ferait un score important, mais à ce niveau, c'est une très bonne surprise .

Comment explique-t-il cette percée des écologistes pour ce scrutin ? " C'est une prise de conscience sur le climat très importante, notamment chez les jeunes qui se sont décidés à aller voter et qui ont choisi EELV.

C'est l'irruption de la génération climat dans le champ politique. Une source d'espoir considérable, il le fallait car la situation est très grave pour la planète.
 


L'avocat palois Jean-François Blanco relève la place de sa liste dans son département :

Avec 14,37 % dans les Pyrénées-Atlantiques, notre responsabilité est grande. On est même mieux qu'ailleurs.

Fort de ces chiffres, l'élu poursuit son combat. Il s'engage dès maintenant dans la bataille des élections municipales à Pau pour bâtir une liste citoyenne basée sur un mouvement citoyen pour le climat et la solidarité.