• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets jaunes : le point à la mi-journée en Aquitaine

Dès 10h du matin les gilets jaunes ont entamé une opération escargot depuis le Zénith de Pau. / © E.Daycard
Dès 10h du matin les gilets jaunes ont entamé une opération escargot depuis le Zénith de Pau. / © E.Daycard

Le mouvement est moins important que ces dernières semaines sur l'ensemble de la région. Les gilets jaunes ont préféré concentrer leurs actions sur les grandes villes, comme à Pau, où ils ont entamé une opération escargot.

Par Margaux Dubieilh

Serait-ce le calme avant la tempête ? En tout cas, les actions des gilets jaunes étaient bien moins nombreuses en Aquitaine pour l'acte VI de la mobilisation ce samedi matin. Les manifestants semblent surtout se concentrer sur les grandes villes, où des rassemblements sont prévus toute la journée.
 

Gironde

Alors qu'un premier rassemblement était prévu place du 11 novembre à Bordeaux vers 11h, personne n'était présent à l'heure dite d'après la préfecture. Cependant, d'après France Bleu Gironde, une cinquantaine de manifestants voulaient mener une action contre le centre commercial Auchan à Mériadeck, mais les grilles ont été fermées et les entrées filtrées.

Dans la ville, deux autres manifestations sont prévues aujourd'hui. La plus importante devrait partir de la place des Quinconces à 14h. Une autre démarrera à 13h de la gare Saint-Jean. TBM prévoit des perturbations sur son réseau dès 13h30 :
 

D'après notre journaliste présent sur place, 650 policiers sont mobilisés, ainsi que deux blindés et deux lanceurs d'eau.


Dans le reste de la Gironde, la préfecture a comptabilisé 16 rassemblements et moins de 200 personnes mobilisées. Le plus gros groupe de gilets jaunes se situait à Langon, au rond-point du Sauternais. Ils étaient une cinquantaine.

À Sainte-Eulalie, Gujan-Mestras, ou encore Saint-André de Cubzac, des gilets jaunes étaient aussi présents. À noter que deux manifestations déclarées en préfecture à Lescarre et Coutras se déroulaient comme prévu.
 

Pyrénées-Atlantiques

Du côté de Pau, 350 gilets jaunes se sont réunis devant le Zénith de Pau. Ils ont entamé une opération escargot vers le centre-ville. La circulation était difficile au niveau du Auchan, et des embouteillages ont commencé à se créer.
© Elise Daycard
© Elise Daycard

Dans le Pays Basque, l'objectif était clair : bloquer les frontières ! À 5h du matin, des gilets jaunes ont réussi à bloquer le péage du Biriatou dans le sens France-Espagne, occasionnant une quinzaine de kilomètres de bouchons. Ils ont réussi à tenir quelques heures, avant d'être évacués par les gendarmes aux alentours de 8h. Ceux-ci resteront sur place toute la journée pour éviter tout débordement.

Une vingtaine de manifestants ont aussi débuté une marche pour le Référendum d'Initiatives Citoyenne (RIC) depuis la mairie de Bayonne. Elle devrait se terminer avec la distribution de cadeaux aux enfants de 12h à 14h au Xapatan.
 

Lot-et-Garonne

La situation était calme aussi dans ce département, suite à la mort d'un gilet jaune renversé au Passage d'Agen par un camion jeudi.
 
© Christele Arfel
© Christele Arfel

Quelques personnes étaient mobilisées dans le Marmandais, et une quinzaine était postée devant le Leclerc de Tonneins :

 
 

Dordogne

Deux événements sont prévus dans la journée : un rassemblement à Périgueux, au niveau du rond-point Yves-Guéna à 13h30, et une marche citoyenne à Bergerac. Elle partira du Palais de Justice à 14h.

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus