Grand Raid de la Réunion : la Béarnaise Jocelyne Poly remporte la Diagonale des Fous

La traileuse Paloise Jocelyne Pauly s'est imposée à la Réunion en remportant la Diagonale des Fous, la plus longue des courses du Grand Raid qui s'étend sur 169 kilomètres.  Le Béarnais Maxime Cazajous est également sur le podium dans sa catégorie.  
Jocelyne Pauly a remporté l'édition 2018 de la Diagonale des Fous
Jocelyne Pauly a remporté l'édition 2018 de la Diagonale des Fous © Reunion 1ere - FTV
Une victoire au bout de l'effort. Et qui plus est inattendue, selon la principale intéressée. La Paloise Jocelyne Pauly a remporté ce vendredi la Diagonale des Fous, soit une course de 169 kilomètres dans la montagne réunionnaise, avec un dénivelé atteignant les 10 000 mètres. Le tout en 28 heures 54 minutes et 16 secondes
.


 "Je n'ai jamais senti que je pouvais être la première féminine. J'ai juste senti que je pouvais garder ma quatrième place. A un moment donné j'ai cru que je pouvais obtenir une troisième place, et puis à partir de Sans –Souci [un poste de ravitaillement, ndlr], on m'a bien fait comprendre que devant ca commençait à faiblir et qu'il fallait y aller."


Ecoutez Jocelyne Pauly au micro de Réunion 1ere


Ce n'est pas la première fois que la paloise, qui a terminé 3e de l'Ultra trail du Mont-Blanc en septembre,  participe à la Diagonale des Fous. En 2016, elle avait terminé en 32h44'.


"Il y a deux ans j'avais trouvé ça archi difficile, je la refais cette année et je trouve ça encore plus difficile. Avec cette chaleur c'était étouffant".

 

Quand on dit que c'est le trail le plus dur du monde, je veux bien le croire !



Un autre Béarnais, s'est illustré à la Réunion. Maxime Cazajous est arrivé troisième derrière François d'Haene et Benoît Girondel, qui ont franchi la ligne d'arrivée ensemble, main dans la main.

Maxime Cazajous, qui avait du abandonner lors de l'édition 2017 après une mauvaise chute, a bouclé la diagonale en 24 heures, 40 minutes et 4 secondes. Et c'est entouré de ses enfants qu'il a franchit la ligne.

"Je suis très heureux, j'ai passé une journée fantastique a-t-il assuré à nos confrères de Réunion 1ere. J'étais en tête de la course jusqu'au 100e kilomètre, avec les Réunionnais qui m'encourageaient tous le temps. 

Arriver avec la famille sur une troisième place à la Diagonale des Fous, c'est magique !"

 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn course à pied sport