Laruns attend son re Tour de France avec impatience

Ce sera la deuxième fois en trois ans. En vallée d'Ossau, Laruns va accueillir une arrivée du Tour de France. Malgré la crise sanitaire et le report au mois de septembre, le village béarnais s'est rempli d'amoureux du cyclisme.
Ce samedi matin, on croisait déjà beaucoup de cyclistes à l'entrée de Laruns. Avec un jour d'avance sur les professionnels, des amateurs de la grande boucle ou des passionnés de vélo ont mouillé le maillot. Le peloton, lui, n'arrivera que demain après-midi mais sur le marché, c'était déjà l'affluence des grands jours. Des clients girondins, bretons, ou espagnols faisaient leurs emplettes.  

 


"On est venu en camping car. Mon mari fait les cols en vélo. Il est allé à l’Aubisque, au  Pourtalet tout ça. Il se régale" explique cette Bretonne. 

"C’est très joli ici. Il y a plusieurs cols très difficiles juste à côté. C’est vraiment bien" abonde ce cycliste de Bilbao. 
 

Après un été dynamique, les commerçants relancent leur activité grâce à ce Tour de France en septembre. 

Quatre jours avant le tour et même après, on a pas mal de monde. Moi je suis presque complet vendredi, samedi, dimanche, lundi. J’ai une deuxième affaire sur le petit train Artouste. Ca répercute là-bas aussi se réjouit Sébastien Fontorbe.  
Laruns attend son Tour avec impatience


Il y a deux ans,  le tour avait déjà fait son arrivée à Laruns. Venus de l’Aubisque,  les coureurs avaient traversé le village. Cette fois, la  ligne blanche sera à l’entrée de la commune. Les équipes devraient investir davantage les rues et les spectateurs pourront profiter des instants d'après course. 

Nous allons avoir les 22 bus en file indienne tout le long avec les voitures de course. Ca va être un spectacle de voir les coureurs remonter jusqu’à la place de Laruns sur ces 800 m où seront stationnés ces bus, voir les coureurs se dégrasser, revenir dans leur bus, échanger avec les directeurs de course. 

Robert Casadebeig Maire de Laruns

Les plus chanceux apercevront peut-être le britannique Adam Yates, toujours maillot jaune ou le vainqueur de la première journée pyrénéenne, le Français Nans Peters. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport béarn