• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une nouvelle attaque de loup en Béarn

Une brebis tuée par un loup ou un loup hybride dans la commune de Lys en Béarn / © L.de Casanove/F3 Aquitaine
Une brebis tuée par un loup ou un loup hybride dans la commune de Lys en Béarn / © L.de Casanove/F3 Aquitaine

Trois brebis ont été retrouvées mortes par leur propriétaire ce matin dans la commune de Lys, dans les Pyrénées-Atlantiques, entre Pau et Laruns. Elles auraient été attaquées par un loup selon les éleveurs béarnais. Ils ont ainsi perdu plus de 300 brebis depuis le mois d'avril. 

Par CA

Cette fois le loup a attaqué au sein même du village. Dans une propriété située derrière le cimetière de Lys, à 20 mètres d'une maison habitée et à 500 mètres du centre.
 
Une nouvelle attaque dans le Béarn


Il a tué trois brebis et emporté deux agneaux. 
 

Selon Olivier Maurin, le représentant des éleveurs transhumans, plus de trois cent brebis ont été victimes du loup depuis le mois d'avril dans ce secteur. 
 
Une emprunte attribuée au loup hybride par les éleveurs de Lys en Béarn / © L. de Casanove/F3 Aquitaine
Une emprunte attribuée au loup hybride par les éleveurs de Lys en Béarn / © L. de Casanove/F3 Aquitaine


Une bête qui, contrairement à l'ours, n'hiberne pas et n'a pas peur de descendre dans les vallées, et d'entrer dans les communes. Comme la nuit dernière. Olivier Maurin souligne qu'il y a aujourd'hui un risque important de voir la bête s'attaquer à l'homme. L'inquiétude grandit.

"Ils arrivent à côté des maisons, y a beaucoup de stress" avoue Jean-Louis Birou, éleveur et ancien président groupement pastoral de Bruges. "On n'arrive plus à protéger nos animaux alors que les parcs, les enclos sont grillagés. On a le sentiment d'être complètement abandonnés".
 
© L. de Casanove/F3Aquitaine
© L. de Casanove/F3Aquitaine


Pour la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, ces attaques seraient plutôt dûes à un canidé ou à un loup hybride. 

Elle avait missionné une brigade anti-loup fin septembre, pendant une quinzaine de jours, pour "remédier aux attaques de troupeaux". 

Le 8 décembre dernier, un groupe d'éleveurs en colère avait déposé des brebis mortes devant la préfecture, à Pau, suite à une énième attaque.

Dans la vidéo qui suit, notre reporter Laurianne de Casanove, qui s'est rendue là où les brebis ont été retrouvées mortes, nous explique les circonstances de l'attaque et les inquiétudes des éleveurs.
 
Une nouvelle attaque de loup en Béarn qui inquiète éleveurs et habitants
Trois brebis ont été retrouvées mortes par leur propriétaire ce matin dans la commune de Lys, dans les Pyrénées-Atlantiques, à 20 m d'une maison habitée. Elles auraient été attaquées par un loup selon les éleveurs béarnais. Ils ont ainsi perdu plus de 300 brebis depuis le mois d'avril.   - L. de Casanove/R.Hauville

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Créon : des fournitures scolaires gratuites

Les + Lus