• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pau : une douzaine d'interpellations après les affrontements entre lycéens et policiers

Les policiers ont lancé des grenades lacrymogènes pour disperser les lycéens. / © E.Poussard
Les policiers ont lancé des grenades lacrymogènes pour disperser les lycéens. / © E.Poussard

Ce mardi 4 décembre, une cinquantaine de lycéens avaient décidé de se réunir devant le lycée Saint-John Perse. Ils ont caillassé les forces de l'ordre, qui ont répliqué avec des grenades lacrymogènes.

Par Margaux Dubieilh

À Pau, les affrontements entre lycéens et forces de l'ordre ont été à nouveau tendus. Une centaine d'adolescents avaient décidé de filtrer calmement les entrées du lycée Saint-John Perse dès 8h ce matin.
 
Face à face tendu entre les lycéens et les forces de l'ordre à Pau


Cailloux et bombes lacrymogènes

Mais à l'arrivée des policiers, la situation s'est envenimée : les jeunes manifestants ont caillassé les CRS, qui ont répliqué avec des grenades lacrymogènes. Toute la matinée, le quartier autour du lycée a été le théâtre d'affrontements divers entre lycéens et forces de l'ordre.
 

Réduits au silence

Au final, une douzaine de jeunes ont été interpellés et placés en garde-à-vue. Pour les professeurs de l'établissement, les revendications des lycéens ont disparues derrière les violences :

Ceux qui ont voulu commencer à organiser un mouvement contre les réformes ont été réduits au silence par le niveau de violence qu'il y a eu.

Des adultes en gilets jaunes ont aussi essayé de calmer les ardeurs des adolescents, mais il était très difficile de les canaliser.

Quoi qu'il en soit, les jeunes n'ont pas dit leur dernier mot : une nouvelle mobilisation est prévue pour le jeudi 6 décembre.
 

Sur le même sujet

Face à face tendu entre les lycéens et les forces de l'ordre à Pau

Les + Lus