Pau : il se défenestre à l'arrivée des policiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.B.
© France 3 aquitaine

Un homme de 23 ans s'est suicidé en se jetant par la fenêtre de son logement au 6ème étage. 

Cela s'est passé hier, Place d'Espagne à Pau, à 13 heures et devant de nombreux badauds.
Un homme de 23 ans s'est jeté dans le vide de la fenêtre du 6ème étage d'un immeuble situé à côté du centre commercial Bosquet. Il s'est suicidé, juste au moment où des policiers entraient dans l'appartement .
Une demi-heure plus tôt, pompiers et policiers avaient été appelés car le jeune homme était en pleine crise de délire. Un important dispositif avait été déployé. D'après la Police, il souffrait de problèmes psychiatriques et aurait déjà séjourné dans un hôpital spécialisé. En dehors de problèmes liés à la toxicomanie, il était inconnu des services de police et de la justice.
D'après le site de Sud-Ouest, et selon les premiers éléments de l'enquête menée par la Sureté départementale, il aurait demandé à ses parents de le rejoindre dans la matinée dans cet appartement de la place d'Espagne.
La Police a cherché à intervenir quand elle a appris que le jeune homme pouvait "avoir des couteaux à sa disposition ». Elle craignait qu'il se blesse ou l'un des membres de sa famille.
Malheureusement, quand les policiers sont entrés dans l'appartement, ils n'ont pu dialoguer avec lui puisqu'il se serait dirigé d'un coup vers le balcon pour sauter. Les pompiers n'on,t pu que constater son décès.
En état de choc, les parents et la tante du jeune homme ont été pris en charge par les pompiers. 
L'enquête déterminera ce qui s'est réellement passé dans l'appartement. Une autopsie sera effectuée.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.