Alerte avalanche dans les Pyrénées dans le massif Aspe, Ossau et Pays basque

De grandes avalanches de poudreuse sont possibles ce samedi et dimanche. Le risque est de 4 sur 5 dans les Pyrénées-Atlantiques dans les secteurs Aspe, Ossau, et aussi du Pays basque. L'alerte est valable jusqu'à lundi 8 janvier au moins.

La préfecture des Pyrénées-atlantiques a déclenché une alerte avalanche samedi 6 janvier, mettant en garde les skieurs car de nombreuses plaques sont facilement "déclenchables" à l'abri du vent dans la partie béarnaise du massif montagneux,  où se trouvent notamment les stations de ski de Gourette du Somport et d'Artouste très prisées des familles le week-end. L'alerte a été également déclenché pour la partie basque samedi en fin de journée.

Instabilité du manteau neigeux

Les cumuls de neige fraîche importants et un vent du nord ont causé de nombreuses plaques qui sont déjà présentes en secteurs déventés. Dans les massifs voisins, la majorité des tirs préventifs effectués ce samedi en stations de ski ont déclenché des avalanches, et des accumulations importantes sont observées dans certains couloirs.

Des départs spontanés sont également possibles. De grandes avalanches de poudreuse sont possibles, partant de zones d'accumulation en zones déventées (dans un large secteur sud). Elles peuvent se produire pendant les chutes de neige, deviennent un peu plus rares au fur et à mesure que les chutes de neige s'atténuent, mais demeurent possibles tant que le vent déplace la neige vers ces zones d'accumulation.

En raison des précipitations de neige, la RN 134 entre Peyranère (chalet Cadier, à Urdos) et le parc de ski du Somport, a été fermée par arrêté préfectoral.

" Samedi, les domaines skiables sont fermés ainsi que les routes donc il n'y avait pas d'activité. La neige est bien tombée hier, et aujourd'hui, cela devrait être plus calme à en croire le bulletin de Météo France ", indique le Codis 64 ce dimanche matin.

Chutes de neige encore dimanche

Des plaques se situent dans un large secteur sud. Elles sont plutôt dures dans les secteurs exposés au vent, plus friables à l'abri du vent, parfois assez loin des crêtes et des cols. Elles sont facilement déclenchables, reposant sur une couche de neige fraîche non ventée qui joue le rôle de couche fragile. Au-dessus de 2500m, dans certains couloirs nord, ces plaques reposent sur de la vielle neige sèche et meuble, facilitant encore leur déclenchement par un skieur.

Concernant la qualité de la neige, l'enneigement est bon, débutant vers 900 à 1000 mètres en tous versants, mais sans sous-couche en pentes sud et jusqu'à 1800m en pentes nord. Les chutes de neige se poursuivent ce dimanche, à encore plus basse altitude, mais les cumuls attendus sont plus faibles. La neige de surface est poudreuse et légère à l'abri du vent, plus dure et frittée dans les pentes exposées au vent de nord à nord-ouest.

La station de Gourette aux Eaux-Bonnes situé à 1400 mètres d'altitude, a déclenché son plan intervention avalanche dimanche matin à 6 h 30 avant l'ouverture du domaine skiable, les pisteurs ont déclenché des avalanches pour sécuriser les pistes.

Conseils de comportement 

Alors que les amateurs de neige seront tentés par une journée à la montagne, la préfecture appelle à la plus grande vigilance et invite les personnes à s'informer sur l’état des secteurs routiers d’altitude. "Conformez-vous aux instructions et consignes de sécurité en vigueur dans les stations de ski et communes de montagne. Consultez les bulletins spécialisés de Météo-France, les informations locales et les professionnels de la montagne".

"La montagne, c'est comme la mer, ça ne s'improvise pas", insiste les secours en montagne du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne d'Oloron Sainte-Marie qui sont en alerte et interviennent lors des avalanches. "Le risque est de 4 sur 5, donc élevé en raison du vent du nord qui a poussé la neige sur les versants sud, le risque est réel même si les conditions météo s'améliorent ce dimanche matin avec des trouées de ciel bleu".