"C'est un désastre, une catastrophe pour la nature" : des coupes d'arbres en pleine forêt créent la polémique

Un élu d'opposition de la commune d'Oloron-Sainte-Marie en Béarn s'insurge contre une découpe d'arbres qui irait au-delà d'un plan de gestion de la forêt selon lui. Faux, répond le maire qui assure que tout est en conformité et qu'il n'y a pas de sujet.

La coupe d'arbres de la discorde. Dans la forêt du Bager nichée dans la commune d'Oloron-Sainte-Marie, un chantier forestier crée des remous entre l'opposition, représentée par Clément Servat, et la municipalité. 

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Un vif débat se poursuit entre la majorité municipale et l'opposition autour de coupes survenues dans la forêt du Bager, à Oloron. ©France 3 Pau Sud Aquitaine

Ce genre de travaux "jamais évoqués" selon l'élu d'opposition

Dans quatre sites du bois du Bager, des arbres ont été abattus, notamment le long d'un chemin. Un rasage qui laisse des traces avec des restes de branchages et des troncs arbres empilés qui gisent sur le sol. Un dégagement que déplore Clément Servat : selon lui, ces coupes perpétrées sont trop massives et n'étaient pas prévues dans le plan de gestion de la forêt, voté en conseil municipal comme chaque année. "Quand on arrive ici, c'est un désastre. C'est une catastrophe pour la nature, je suis choqué de voir ça. Ça me fait mal au cœur" ressasse-t-il.

Il assure que le maire a été "surpris et gêné" en apprenant l'étendue de ces découpes. "Je m'interroge. Oui, il faut des coupes d'éclaircissement, car il y en a besoin. Ça a été validé en conseil municipal pour le plan de gestion. Mais à aucun moment ce genre de travaux n'a été évoqué."

"C'est une fake news"

La gestion de ce bois est assurée par la municipalité et l'ONF, en partenariat avec des associations environnementales. Pour l'édile d'Oloron, il n'y a pas de polémique. "Ce n'est pas une coupe rase" martèle Bernard Uthurry, rappelant un chiffre : la découpe s'est déroulée sur une surface de 1 750 mètres carrés, soient 0,17 hectare. "Tout ce qui concerne éventuellement l'idée d'une coupe rase, c'est une fake news. Il n'y a pas de sujet."

Autre argument : la sûreté du lieu. "Ces coupes permettent d'assurer la sécurité d'une route départementale située juste à côté, car jusqu'à maintenant, les bois étaient coupés et chargés sur la route" poursuit Bernard Uthurry. Il renvoie également à ce fameux plan de gestion de la forêt pensé, débattu et validé. "Il a été voté à l'unanimité en conseil municipal y compris par Monsieur Servat" rappelle-t-il. 

Cette différence de lecture et d'appréciation pourrait agiter les prochains conseils municipaux d'Oloron-Sainte-Marie.