• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Eric Deguil vise le record de descente en solo dans le Grand Canyon

Le quadruple champion du monde de kayak extrême se lance un nouveau défi. Descendre les 460 kms du Grand Canyon en moins de 32 heures. Un pari fou.

Par Eric Poussard

Fin février, accompagné d'une douzaine de personnes, Eric Deguil est parti pour les Etats-Unis. Direction l'Arizona, pour naviguer sur le Grand Canyon. Le champion du monde de kayak extrême change d'échelle. Plus habitué aux rivières étroites, enrochées et tumultueuses du massif pyrénéen, il découvre l'immensité du fleuve Colorado.

Le fait même d'obtenir l'autorisation de descendre ce fleuve était compliqué. Car, dans cette région extrêmement protégée, le précieux sésame s'obtient désormais par tirage au sort. Eric Deguil, comme les autres, a proposé 5 dates. Et a eu le sentiment de gagner au loto.
Cette expedition devait lui permettre de poser les bases d'un futur défi sportif. Le français compte s'attaquer au record de descente en solo. 460 kms en moins de 32 heures.


Record de descente solo

C'est un pari dingue pour tout le monde, mais réaliste pour Eric. Il peut taper le record

Cédric Gerbet, kayakiste


Avec ses compagnons, dans le froid glacial et la neige de février, il a donc repéré avec beaucoup d'attention cette immense descente. Ils ont pris leur temps. Douze jours de navigation et d'observation. En complète autonomie. De quoi de se rendre compte des difficultés qui attendent Eric Deguil pour ce record.

Après ce repérage, je vois que c'est beaucoup plus compliqué que ce que je pensais

Eric Deguil, champion du monde kayak extrême



Progression nocturne

La plus grande inconnue, c'est la progression nocturne. Eric devra sans doute passer les rapides les plus compliqués de nuit. Avec la fatigue accumulée, le stress du record, l'incroyable complexité pour organiser la logistique, rien ne sera simple.
C'est justement ce qui motive encore plus le kayakiste extrême. Trouver les solutions, inventer des réponses techniques, faire progresser sa discipline.

Il va à présent postuler à nouveau pour obtenir l'autorisation de tenter le record. En esperant y parvenir pour 2021. 
 
Eric Deguil en pleine descente du Grand Canyon


 

Sur le même sujet

Réaction de Pascal Lavergne

Les + Lus