Intempéries en Béarn : une partie du pont de l’Ouzom à Igon cède sous la pression de la crue

Publié le
Écrit par SP
Une pile d'l'ouvrage a cédé sous la pression de l'eau
Une pile d'l'ouvrage a cédé sous la pression de l'eau © France 3 Aquitaine

À Igon, le vieux pont de l’Ouzom a été abîmé par la pression de l’eau. La pile centrale de l’ouvrage a été endommagée.

Dans ce petit village du Béarn, les cumuls de pluie ont laissé des traces. Si la rivière l’Ouzom n’a pas débordé, la pression de l’eau a été telle qu’une partie du vieux pont d’Igon n’a pas résisté face à ces nouvelles intempéries.

Ce mardi, ni voitures ni piétons ne peuvent l’emprunter. Il est fermé à toute circulation pour une durée indéterminée.

Les travaux s’annoncent lourds et longs.

"Il faut d’abord attendre la décrue, faire les constatations et prévoir toute l’année 2022 pour remplacer cet ouvrage ", prévient déjà le maire Marc Labat.

Un quartier isolé

Conséquence, c’est tout un quartier et ses trente maisons qui se retrouvent momentanément isolés.

La municipalité a décidé d’ouvrir une route habituellement dédiée aux vélos pour permettre à la soixantaine d’habitants d’utiliser leurs véhicules.

Le reportage d'Olivier Lopez et Romain Hauville 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.