La gare espagnole de Canfranc attend le retour d'un train français pour traverser les Pyrénées

durée de la vidéo : 00h01mn45s
La gare frontalière de Canfanc en Espagne attend le retour d'un train français ©F3 Nouvelle Aquitaine

La gare située à 1200 mètres d'altitude dans les Pyrénées revit grâce à sa transformation partielle en hôtel de luxe. Canfranc espère aussi accueillir prochainement un train français pour relier l'Espagne via les Pyrénées. Mais les travaux de réhabilitation de la ligne ferroviaire côté français s'éternisent.

Comme chaque 18 juillet depuis huit ans, les habitants de Canfranc en Espagne reconstituent l'inauguration en 1928 du gigantesque édifice, longtemps surnommé le Titanic des Pyrénées.
À l’abandon durant des décennies, l'ancienne gare internationale est aujourd'hui transformée en hôtel de luxe. Seulement une partie du bâtiment a gardé sa vocation ferroviaire.

Cette reconstitution historique permet d'évoquer le souvenir des sacrifices d'un chantier hors norme pour construire ce bâtiment à 1200 mètres d'altitude, au cœur des Pyrénées espagnoles.
Elle est aussi l'occasion pour les participants de revendiquer la réouverture de la ligne ferroviaire entre Pau et Canfranc puis vers Saragosse.
Car si la modernisation du tronçon espagnol avance, celle côté français est au ralenti.

En juin dernier, la Commission européenne a annoncé mettre sur la table 9 millions d'euros pour soutenir le projet de réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc.
Cette somme représente la moitié du financement nécessaire à l'obtention d'une déclaration d’utilité publique, notamment pour permettre la réhabilitation du tunnel ferroviaire du Somport.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité