Oloron-Sainte-Marie : deux hommes déférés suite à l'agression raciste de jeunes migrants

Samedi soir, quatre migrants ont été agressés physiquement et verbalement dans le jardin public d'Oloron-Sainte-Marie. Une information judiciaire a été ouverte et deux hommes ont été interpellés. Ils devraient être mis en examen dans la soirée.


Samedi soir gendarmes et pompiers sont intervenus suite à une agression survenue dans le jardin public d'Oloron-Sainte-Marie. Quatre jeunes migrants d'origine africaine avaient été victimes de coups et d'injures raciales. L'un d'eux a été blessé. 
Deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Contactée par téléphone, le vice-procureur de la République, Orlane Yaouanq, n'a pas confirmé ni infirmé la présence d'une vidéo réalisée par des témoins dans laquelle on verrait un des agresseurs présumés adresser un salut nazi. 

Une information judiciaire a été ouverte pour des faits d’injures racistes et de violences commises sous l'emprise d'alcool, en réunion, et "en raison de l’appartenance supposée à une race".

"La parquet va requérir leur placement en détention provisoire", annonce Orlane Yaouanq.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers migrants immigration
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter