Pyrénées-Atlantiques : découvrez le secrets et les bienfaits de l'apithérapie

Sous certaines conditions, les apiculteurs de Nouvelle-Aquitaine pourront être indemnisés à hauteur de 100 euros par essaim. (Photo d'illustration). / © PollyDot via Pixabay
Sous certaines conditions, les apiculteurs de Nouvelle-Aquitaine pourront être indemnisés à hauteur de 100 euros par essaim. (Photo d'illustration). / © PollyDot via Pixabay

Se relaxer grâce aux abeilles. Le bourdonnement de celles-ci aurait des vertus insoupçonnées. S'allonger sur une ruche bien hermétique pour retrouver la forme, c'est désormais possible à Lescar.

Par C.O avec Laurianne de Casanove


Le caisson est bien étanche, impossible de se faire piquer. Allongé sur une sorte de banc contenant trois ruches, ce client tente une nouvelle expérience. Sous lui, 150 000 ouvrières s'agitent et bourdonnent créant en lui des sensations inédites :

"Je me sens bien, ici on entend que le bourdonnement des abeilles, je trouve que c'est très relaxant, et puis il y a ces odeurs."
 

Diminuer le stress

À la communauté Emmaüs de Lescar, un nouveau petit chalet vient de faire son apparition. Pour 2 euros, chacun peut tenter l'apithérapie. Une technique qui offrirait de nombreux bénéfices, selon André Lavignotte, apiculteur. Cette méthode de soin vient d'europe de l'est. Elle est pour l'instant peu répandue en France.

"D'abord enlever tout le stress que nous avons aujourd'hui, ensuite procurer un sommeil réparateur plus facile, troisièmement, et ça j'y mets quelques pointillés, soigner les zones malades" explique-t-il.


Ce sont les micro vibrations émises par les battements d'ailes des abeilles qui agiraient notamment sur les tensions musculaires. Mais il n'existe aucune donnée médicale à proprement parler pour l'instant. Néanmoins leur bourdonnement ajouté à l'odeur de pollen et de propolis aideraient quant à eux à la relaxation.

Les séances durent 30 mn et sont ouvertes à tous. "C'est une continuité de tout le projet que l'on a au niveau de l'apiculture", explique Germain de la communauté Emmaüs de Lescar. 

"Nous avons une soixantaine de ruches et notre objectif, c'est d'ouvrir ce monde de l'apiculture aux gens parce que ça répond à un besoin de relaxation, un besoin de détente, un besoin de rencontre avec le monde des abeilles. Et c'est pour ça qu'on a voulu faire ça ici."

La cabane "apithérapie" est ouverte du mardi au samedi .

 
Pyrénées-Atlantiques : découvrez le secrets et les bienfaits de l'apithérapie

A lire aussi

Sur le même sujet

La première Maison Départementale de Santé de Dordogne

Les + Lus