Homme frappé à mort à Pau : trois personnes interpellées au lever du jour

Vendredi 18 mai, un homme de 32 ans est mort sous les coups portés par une bande d'adolescents, dans le quartier Saragosse, à Pau, sous les yeux de nombreux témoins. Trois interpellations ont eu lieu ce lundi 21 mai au matin. 

Le commissariat de police de Pau.
Le commissariat de police de Pau. © France 3 Aquitaine
Ce lundi matin, la procureure de la République de Pau, Cécile Gensac, confirme que trois personnes ont été interpellées, très tôt dans la matinée, puis placées en garde à vue. 

Elle indique qu'en l'état actuel de l'enquête, "le degré d'implication" de ces trois personnes au cours de la rixe n'a pas encore été déterminé avec certitude, et que la plus grande prudence s'impose. 

Concernant la personnalité de la victime, le maire de Pau François Bayrou a indiqué lors d'une conférence de presse dimanche soir  que l'homme était arrivé en Béarn il y a quelques semaines seulement. 



D'après les informations publiées par Sud-Ouest, la victime s'appellait Beli Nebié. 

Il vivait auparavant dans le Val d'Oise, en région parisienne, et aurait déjà effectué des peines de prison liées à du trafic de stupéfiants et un vol aggravé.  "Aucun lien n'est en l'état établi entre son passé et les faits survenus vendredi soir à Pau", a précisé la procureure.

Cécile Gensac a indiqué qu'une conférence de presse serait organisée au terme des gardes à vue. 
 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter