Pays Basque : "Txetx", figure emblématique du militantisme

C'est un militant discret, dont peu de personnes connaissent le véritable nom. Jean-Noël Etcheverry, surnommé "Txetx" est depuis le début des années 80 une figure des mouvements sociaux, politiques et culturels du Pays basque.

Né aux alentours de Saint Jean Pied de Port, en 1964, Txetx n'a pas connu le militantisme dans sa famille. C'est en venant étudier à Bayonne, qu'il découvre en 1983 la problématique du manque de logements sur la côte basque. A cette époque nombre d'immeubles sont abandonnés et insalubres. Il les occupe avec le "Collectif des squatteurs du 1er mai", et incite ainsi la municipalité bayonnaise à les réhabiliter et les transformer en logements sociaux.

Dans ces années là Txetx est également le premier insoumis au service militaire du collectif multi-revendications "Patxa". Une époque agitée… et bouillonnante d'idées. Cette synergie collective va donner naissance au plus grand festival rock du Pays basque, en 1996 : Euskal Herria Zuzenean (EHZ), à Saint Martin d'Arrossa. Une énorme manifestation musicale qui va permettre de former des centaines de jeunes à l'organisation d'événements majeurs. Et qui fête cette année ses 20 ans.

Txetx va également être à l'origine des "Démos", au début des années 2000. Un courant non violent , qui va utiliser l'humour et la provocation pour faire avancer des revendications récurrentes au Pays basque, comme une institution spécifique, le rapprochement des prisonniers, ou la co-officialisation de la langue basque.

Il sera également l'un des moteurs de la création de la plateforme politique Batera, du salon agricole Lurrama, de la reconnaissance de la Chambre d'agriculture du Pays basque (EHLG), ou encore du lancement de la monnaie locale Eusko.

Aujourd'hui, il est le président de Bizi ! Mouvement altermondialiste hyper médiatique qui tire la sonnette d'alarme de l'urgence climatique, et des dérives du capitalisme.
Toujours convaincu, toujours révolté, Txetx reste un militant fidèle à ses idéaux. Qu'il défend désormais, tout autour du globe.

Un magazine de Stéphanie Deschamps , Fabien Cordier et Robin Nouvelle