Un nouveau cas de cruauté dans un abattoir à Mauléon-Licharre

© L214
© L214

L'association L214 vient de révéler un nouveau cas de cruauté envers les animaux dans l’abattoir intercommunal de Soule, situé dans la petite ville de Mauléon-Licharre au cœur du Pays basque.

Par Delphine Vialanet

Après les scandales des abattoirs d'Alès et du Vigan, l’association L214 dévoile de nouveaux cas de maltraitance animale.
Le Monde dévoile ainsi la vidéo tournée en caméra cachée par l'association en mars cette année. 
Cette vidéo dont les images sont très choquantes témoigne de pratiques d’abattage violentes. L'association L214 soulève le caractère illégales de ces abattages de bovins, de veaux et surtout d’agneaux de lait – des animaux de moins de 45 jours, pas encore sevrés –, au lendemain de la fête de Pâques.
L214 devait déposer une plainte, ce mardi 29 mars, auprès du procureur de Pau pour faits de maltraitance, de sévices graves et d’actes de cruauté, et a lancé une nouvelle pétition pour demander une « transparence effective des abattoirs ».

Je suis effondré, catastrophé

,Sur le site du Monde, Gérard Clémente, directeur de l’abattoir depuis quarante ans, à deux mois de la retraite a réagit après avoir visionné la vidéo.

Je suis très souvent dans mon abattoir, j’ai essayé d’améliorer les conditions d’abattage depuis des années, et là, on tourne le dos, et des employés frappent les bêtes. On est cuits. 


Le directeur de l'abattoir assure que les employés incriminés seront licenciés. 
Une enquête judiciaire et administrative sera ouverte. 


ATTENTION : Cette vidéo contient des images choquantes

Vidéo de l'association L214

 

Sur le même sujet

Les + Lus