Cet article date de plus de 4 ans

Réactions mitigées à St Jean de Luz après l'annonce de la candidature de MAM

La candidature de Michèle Allliot-Marie, ancienne députée maire de la commune basque, était au coeur de toutes les conversations ce matin. Il y a ceux qui la soutiennent et ceux qui sont plutôt sceptiques. Les Républicains, qui viennent de choisir leur candidat lors des primaires, sont perplexes.
"Enfin une femme qui se présente!" se réjouit un retraité luzien. "Si elle passe pas aux présidentielles, elle sera premier ministre" veut croire un autre qui affirme vouloir voter pour elle.

Un peu plus loin, aux abords du marché de la cité balnéaire, d'autres avis beaucoup moins favorables. "On s'en fou complètement, elle fait sa vie, elle se présente en Tunisie ou quoi?" ironise un quinquagénaire.

"Nul complet" renchérit son voisin, "elle a fait son temps, elle est trop vieille, elle sait plus faire de politique, qu'elle reste à Bruxelles". 

Du côté des élus Républicains, la député européenne est loin de faire l'unanimité. Sa candidature en dehors de la primaire laisse plutôt perplexe. "La primaire a réuni plus de 4 millions d'électeurs et a placé un candidat nettement devant les autres. Je vois pas quel est son créneau politique pour ces élections" s'interroge Peyuco Duhart l'actuel maire de St-Jean-de-Luz.

Michèle Alliot-Marie assure avoir déjà obtenu la moitié des parrainages nécessaires. Elle a mis en ligne un clip de campagne. Son thème : retrouver l'esprit de conquête.

Le clip de campagne de Michèle Alliot-Marie posté sur les réseaux sociaux
Le reportage de Sabrina Corrierri et Fabien Cordier à St-Jean-de-Luz :
durée de la vidéo: 01 min 30
Les réactions à St Jean de Luz après l'annonce de la candidature de MAM



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique pays basque élection présidentielle élections