Rixe mortelle à Pau : "rien ne justifie des comportements de cet ordre" réagit François Bayrou

48 heures après la mort d'un homme battu par une bande d'adolescents dans un quartier de Pau, le maire François Bayrou, a tenu une conférence de presse, déclarant que ce "crime" doit "entraîner de la part des autorités publiques et de la société toute entière une réponse sans aucune faiblesse". 

François Bayrou en conférence de presse, dimanche 20 mai, à Pau.
François Bayrou en conférence de presse, dimanche 20 mai, à Pau. © France 3 Aquitaine
Lors de cette conférence de presse, ce dimanche 20 mai, François Bayrou a indiqué que la victime vivait auparavant en région parisienne et n'était arrivée à Pau que depuis quelques semaines. 



Évoquant de "très graves évènements, dramatiques et criminels", le maire de Pau a ajouté que le trentenaire "a succombé aux coups d'une bande et à une rixe dont on ne connaît pas exactement les raisons" en l'état actuel de l'enquête. 

Rixe mortelle à Pau : réaction de François Bayrou

D'autre part, François Bayrou a évoqué un "accident"  s'étant produit sur l'avenue Saragosse ce dimanche, qui pourrait être une "tentative de renversement d'une personne".

Le conducteur du véhicule serait actuellement hospitalisé avec un traumatisme crânien, et n'aurait pas encore pu être entendu par les forces de l'ordre. 

Une "constitution de bandes" qui "ne reculent pas devant la violence" 


François Bayrou a poursuivi en dénonçant la "dégradation de l'esprit du quartier", avec la "constitution de bande", " des jeunes adolescents [...] qui ne reculent pas devant la violence, sur fond de conduites asociales, avec soupçon de différents délits". 

Le maire de Pau est également revenu sur sa politique en matière de sécurité publique, en rappelant qu'il avait demandé à ce que Pau bénéficie de la nouvelle police de sécurité du quotidien, et que des caméras de vidéosurveillance était en cours d'installation dans le quartier. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter