Top 14, Bayonne-Section Paloise, derby chaud

13è journée du Top 14, match en retard.

L'Aviron bayonnais accueille la Section Paloise, un derby de mal classés. 

L'arrière australien Jesse Mogg est de retour
L'arrière australien Jesse Mogg est de retour © François Busson

Rugby béarnais contre rugby basque.

Ce derby de la 13è journée du Top 14, match en retard, s'annonce comme une confrontation de mal classés. Un derby aux accents départementaux avec dans chaque équipe des représentants de la formation locale. Les palois s'appuient comme les bayonnais depuis plusieurs saisons sur leur centre de formation pour constituer une escouade de joueurs nourris au grain de la tradition béarnaise et basque. 

Les palois, Julien Fumat, Vincent Pinto, Antoine Hastoy, Thibault Daubagna, Lucas Rey, figureront sur la feuille de match, ils sont des exemples de cette identité locale, tout comme côté bayonnais, Arnaud Duputs, Peyo Muscarditz, Asier Usarraga, Guillaume Rouet. Deux équipes avec la même philosophie mais pas sur le même tempo.

L'Aviron sort d'une période de confinement de son effectif, après un foyer épidémique de Covid-19, qui a laissé les joueurs éloignés du terrain pendant plusieurs jours.

Une coupure sportive d'un mois que n'a pas eu à subir la Section Paloise, plusieurs cas de Covid ont été détectés, (5 joueurs) mais un seul match a été reporté; en l'occurence celui contre Bayonne. 

Top 14, Bayonne-Section Paloise, derby chaud

 

Un mois de janvier important pour le maintien des palois.

La Section Paloise, une semaine après avoir subi la loi de Clermont au Hameau, 42 à 31, se retrouve face à plusieurs échéances qui seront décisives dans la course au maintien. Pour commencer janvier, les palois vont à Bayonne, concurrent direct, ils joueront la semaine suivante Brive, là aussi un mal classé, avant de se déplacer à Lyon. Après ces trois matches, l'avenir du club béarnais sera beaucoup plus clair, entre nouvelle crise ou relance d'un groupe qui sur le papier a largement les moyens de se maintenir. 

Plusieurs retours dans le groupe et notamment l'arrière Jesse Mogg.

Plus apparu sur un terrain depuis avril 2019, 649 jours, l'international australien va enfin effectuer son retour après avoir subi trois opérations à un tibia (tumeur puis fracture). Ce joueur de talent, arrivé de Montpellier à l'été 2018, a réussi à force de travail, de soins et de temps laissé par le club, a retrouver une condition physique d'athlète de haut niveau, et de rugbyman.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jesse Mogg (@jessemogg)

Après 2 années galères, la saison 2019/2020 a été une saison blanche pour lui, conclue par une troisième opération en août dernier, Jesse Mogg effectue un retour qu'il espère définitif

 "Le staff médical a donné son feu vert depuis un moment déjà, nous avons tempéré, patienté, mais maintenant nous estimons qu'il est prêt et c'est pour ça qu'il est dans le groupe", commente Geoffrey Lanne-Petit, l'un des entraîneurs de la Section Paloise.

Autre changement important dans le groupe palois, le retour du 3è ligne, Antoine Erbani. L'ancien agenais, passé cette saison par plusieurs périodes difficiles, entre blessures et non sélection dans les titulaires, bénéficie de l'opportunité d'afficher ses qualités. Une équipe paloise qui pourra également compter sur la montée en puissance de ses deux nouvelles arrivées, le centre samoan, Tumua Manu et le 2è ligne australien, Matt Philip.

Les compositions 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
section paloise rugby sport aviron bayonnais top 14 pays basque nature parcs et régions naturelles