Treize décès à l'EHPAD : un coup dur à Oloron-Sainte-Marie

La direction de l'EHPAD soutient son personnel affecté par les treize décès au sein de l'établissement et révélés hier par l'ARS " en lien possible " avec la Covid-19. " C'est un coup de tonnerre dans le ciel oloronais " pour le maire. 

L'EHPAD l'Age d'or à Oloron-Sainte-Marie où 13 résidents sont décédés " en lien possible " avec la Covid-19
L'EHPAD l'Age d'or à Oloron-Sainte-Marie où 13 résidents sont décédés " en lien possible " avec la Covid-19 © Elie Gonzales
Le coup est rude pour l'EHPAD de l'Age d'Or à Oloron-Sainte-Marie. Même si la situation est " sous contrôle " d'après les autorités sanitaires, il reste un bilan très lourd. Treize décès parmi les résidents sur 96 personnes séjournant dans cet établissement.

Aujourd'hui devant l'EHPAD, certains membres du personnel témoignent. Elles ont mal vécu ce qu'elles ont ressenti comme une stigmatisation de leur équipe. Hier soir mercredi 30 septembre dans notre édition régionale, la représentante de l'ARS Hélène Junqua a donné quelques hypothèses. " On a 15 personnels soignants cas positifs : peut-être que cet établissement a souffert d'un sous-encadrement (...) des résidents. Et les renforts sont arrivés peut-être un peu tard... Et des professionnels qui ont, peut-être, circulé dans différentes unités et ont peut-être, sans le savoir, emporté le virus avec eux" a-t-elle dit-.

D'après ces employées de l'EHPAD, toutes les précautions nécessaires ont été prises. Les résidents positifs ont été " bien isolés " d'après elle dans ce bâtiment ancien en travaux.

"On est en moyenne un soignant pour dix résidents, en temps normal c'est limite, alors durant cette période compliquée, on aurait bien aimé un peu de renfort."
D'après leur témoignage, les résidents étaient bien dans leur chambre mais il a pu arriver que certains aient eu besoin de déambuler dans les couloirs et c'est très difficle de les en empêcher. 

Soutien de la direction

La direction de l'hôpital évoque un personnel motivé. " Les professionnels sont au travail tous les jours. Les deux tiers des personnels qui étaient Covid +  ont pu reprendre le travail après une semaine d'éviction,. "

Ils ont besoin de tout notre soutien à tous car ils font un travail admirable au quotidien auprès des résidents. 

Pierre-Yves Gilet - Directeur adjoint de l'EHPAD

" Treize personnes, c'est pas rien " pour le maire Bernard Uthurry qui a appris la nouvelle comme tout le monde. Ses pensées vont aux familles et au personnels. " La vérité nous est arrivée de manière assez soudaine, même si nous avions quelques signes mais pas de la part des familles qui ne sont pas exprimées " C'est un coup de tonnerre dans le ciel oloronais qui abrite d'autres EHPAD qui  n'ont pas été touchés par ce phénomène là. " constate-il. 

Le directeur de l'hôpital d'Oloron qui est également responsable de cet EHAPD public organise une rencontre avec la presse et en présence de représentants de la préfecture des Pyrénées-atlantiques, ce vendredi 2 octobre à 14 h 30.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société