Cet article date de plus de 7 ans

Visite d'Aurélie Filippetti au FIPA de Biarritz

Lors de son discours prononcé au 27e Festival international de programmes audiovisuels de Biarritz, la ministre de la Culture a annoncé des mesures pour renforcer les moyens consacrés à l'écriture des fictions et séries télévisées françaises, qui peinent à exister face aux productions étrangères.
La ministre de la culture Aulérie Fillippetti au du 27e Festival international des programmes audiovisuels de Biarritz, le 24 janvier 2014
La ministre de la culture Aulérie Fillippetti au du 27e Festival international des programmes audiovisuels de Biarritz, le 24 janvier 2014 © FIPA

"Il faut aller plus loin dans le renforcement des moyens qui seront consacrés aux phases d'écriture et de développement, et dans l'amélioration de la rémunération des auteurs", a déclaré Aurélie Filippetti.

A cet effet, la ministre a annoncé que le Centre national du cinéma (CNC) allait "revaloriser de 50% le montant forfaitaire de l'aide au concept" de son Fonds innovation, dispositif permettant aux auteurs de développer de nouveaux concepts, en amont de l'intervention d'un producteur.

Aurélie Filippetti souhaite également "que soit examinée de près la proposition qui amènerait les producteurs à consacrer une proportion minimale de leur compte de soutien (aides du CNC, ndlr) au travail d'écriture". Pour cela, la ministre a demandé aux auteurs et aux producteurs de "se saisir de ce sujet" dans le cadre d'une négociation interprofessionnelle, leur donnant "deux mois" pour aboutir, d'ici "la fin du mois de mars". "Si la voie conventionnelle échouait, je demanderais au CNC de modifier les règles en la matière"

La Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) s'est félicitée de ces "mesures importantes".

"Le doublement, de 500.000 à 1 million d'euros, des sommes consacrées à l'aide au concept, au sein du fond d'aide à l'innovation audiovisuelle, est un geste important pour soutenir et accompagner les auteurs dans la phase de conception de leurs projets", souligne la société de gestion de droits d'auteurs dans un communiqué.

La ministre a aussi répondu à la Fédération des écoles en langue basque. Elle a rappelé que le gouvernement s'est engagé dans la voie de la ratification de la Charte européenne des Langues Régionales
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision culture festival