A quatre heures et demie de route de Bordeaux, les habitants d'Evaux-les-Bains se sentent loin des préoccupations de la future grande région

Plus proches de Montluçon et de Clermont-Ferrand que de Guéret et de Limoges, les habitants d'Evaux-les-Bains dans la Creuse, se demandent ce qu'ils vont devenir dans la future grande région, pilotée depuis Bordeaux. 

Les habitants d'Evaux-les-Bains sont tournés vers l'Auvergne
Les habitants d'Evaux-les-Bains sont tournés vers l'Auvergne
Quels sont les points communs entre l'Aquitaine et Evaux-les-Bains ? Les habitants de la commune de l'est creusois ont beau chercher, ils n'en ont trouvé qu'un seul : les thermes, comme à Dax, dans les Landes, par exemple. 

A part cette particularité bien évahonienne, les habitants, géographiquement et culturellement tournés vers l'Auvergne, se demandent comment leur commune va pouvoir exister dans cette grande région, où il leur faudra parcourir près de 400 km, c'est-à-dire quatre heures et demie de route, pour rejoindre la capitale. 

Dans le reportage qui suit, on entend

  1. Marinette Lanore, directrice de la station thermale
  2. Thomas Watelet, pharmacien
  3. Des habitants
  4. Jean-Pierre Chapy, agriculteur


durée de la vidéo: 02 min 27
Reactions des habitants d'Evaux-les- Bains sur la future grande région

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions politique réforme territoriale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter