Cet article date de plus de 5 ans

Raid Hydravion : de Biscarrosse vers la Méditerranée

Ce raid d’hydravions reprend le parcours historique de la grande épopée de l’hydraviation. Du 5 au 12 septembre, l’aéro-club Pierre-Georges Latécoère organise donc le 1er Raid Hydravion reliant l’Atlantique à la Méditerranée.
© Raid Latécoère
Six appareils, 3 hydravions et 3 hydro-ULM, décollent de Biscarrosse pour rejoindre Monaco en passant par Carbonne, Revel, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Martigues, Marseille et Saint-Tropez. L’objectif est d’entretenir la mémoire de Pierre-Geoerges Latécoère, capitaine d’industrie et fondateur de la la Ligne de l’Aéropostale, mais également constructeur d’avions et d’hydravions.

Les équipages participent lors des escales à différents projets soutenus par le Raid Latécoère. Des actions culturelles (expositions, musées) pour l’entretien de la mémoire aéronautique mais aussi solidaires (écoles, associations locales, baptêmes de l’air). Le Raid Latécoère s’inscrit ainsi dans le projet d’inscription des Lignes Aériennes Latécoère et Aéropostale au patrimoine mondial de l’Humanité (UNESCO) et du Centenaire prévu en 2018.

Ce projet plus global est le raid aérien le plus long du monde avec le survol de plus de 10 pays sur trois continents. Des projets culturels et solidaires sont mis en oeuvre tout au long de la ligne avec des expositions itinérantes, des baptêmes de l’air pour les enfants, un soutien à des associations locales en faveur de la jeunesse, etc.
Un bilan : 8 ans de mobilisation et d’actions, plus de 20 écoles et plusieurs associations locales soutenues, plus de 200 baptêmes de l’air à des enfants défavorisés, toute la ligne parcourue chaque année pour faire revivre cette épopée et transmettre ses valeurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie