Réactions suite à la vente record d'une vache limousine 299 000 €

Près de 300 000 € pour Posh Spice, une génisse limousine. Montant record obtenu lors d'une vente aux enchères en Angleterre jeudi 4 février. Une somme qui scandalise les éleveurs du Limousin durement frappés par la crise.

La vache limousine Posh Spice adjugée 299 000 € lors d'une vente aux enchères en Angleterre le 4 février
La vache limousine Posh Spice adjugée 299 000 € lors d'une vente aux enchères en Angleterre le 4 février © Laurence Couvrand

C'était jeudi 4 février, la jeune génisse britannique Posh Spice, surnom donné à l'ancienne Spice girl Victoria Beckham, était adjugée 299 000 € lors d'une vente aux enchères en Angleterre. 

Une somme qui provoque des remous dans le landerneau des éleveurs de la race bovine limousine. L'un des plus médaillés d'entre eux, l'exploitant corrézien Guy Bourbouloux, avait encore remporté l'an dernier le premier prix au salon de  l'agriculture avec Juliuse, 650 kg, une vache d'exception.

Juliuse, championne limousine de l'élevage Bourbouloux, avec son veau Rihanna
Juliuse, championne limousine de l'élevage Bourbouloux, avec son veau Rihanna © Julie Radenac

Aux enchères, son prix atteindrait 12 000 €, au mieux 15 000 euros. Soit 20 fois moins cher que son homologue britannique.
"Pour moi, c'est de la très mauvaise publicité. Les consommateurs vont être perdus, ils vont se dire que les éleveurs se plaignent mais ne disent pas la vérité de ce qui se passe réellement sur les exploitations. Alors qu'actuellement, on vit ici une crise sans précédent." Guy Bourbouloux.

Ici, trois associés travaillent 7 jours sur 7. La trésorerie est exsangue et certains mois les salaires ne peuvent pas être versés. En cause, des prix de vente plus bas qu'il y a 30 ans. Moins de 4 € le kilogramme, à peine 2000 euros pour une vache.

Réactions après la vente record d'une vache limousine 299 000 €

Une réalité bien loin des paillettes que laissent miroiter cette enchère en Angleterre. "Posh Spice", vendue 2 fois plus cher que le précédent record mondial. Certes, au pays du Roast beef, les reproducteurs se monnaient plus cher qu'en France, mais jamais à ce point. 
"Ce sont des financiers qui ont voulu faire un coup et qui espèrent peut-être rentabiliser leur achat. Mais pour moi c'est impossible ! C'est vraiment un coup comme peuvent faire certains émirats du Golfe lorsqu'ils achètent un cheval dans les ventes de Yearling. C'est à peu près la même chose." Bernard Roux, président du congrès mondial de la race limousine


Ce coup aura-t-il une incidence sur le cours de la Limousine ? Réponse en mars au pôle de Lanaud lors d'une vente aux enchères de taureaux. Leur prix moyen tourne habituellement autour de 4000 euros.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
race bovine limousine animaux nature agriculture économie royaume-uni international