Recyclage des déchets : mode d'emploi en Limousin

Au fil des années, le recyclage en Limousin s'est organisé et continue de se moderniser. Mais aujourd'hui encore, on ne trie pas les mêmes déchets sur l'ensemble du territoire. 

Que l'on habite Varetz, Saint-Sulpice-les-Feuilles ou Dun-le-Palestel, le collecteur de déchets recyclables n'est pas le même, et dans la poubelle dédiée, on ne met pas les mêmes produits. 

 

Qui collecte où ? 

-Le Syttom 19 collecte les déchets recyclables de la Corrèze et de quelques communes creusoises
-Evolis 23 s'occupe de 89 communes du nord-ouest de la Creuse (65 000 habitants)
-Le Syded prend en charge les collectivités territoriales de Haute-Vienne hors Limoges Métropole
-Limoges Métropole collecte les déchets de son territoire

Des déchetteries pour les encombrants, des bornes pour le textile, d'autres pour le verre sont réparties sur l'ensemble du Limousin. En plus de ces structures, chaque foyer possède une poubelle pour y mettre des déchets recyclables : cartons, boîtes de conserve, bouteilles en plastique. 


La collecte des recyclables en 2018 (Evolis)

-L’acier : 208 tonnes
-L’aluminium : 18,1 tonnes
-Le papier : 323, 8 tonnes
-Les journaux, magazines, revues : 1572,4 tonnes
-Les cartons : 1317, 5 tonnes
-Les briques alimentaires : 50,52 tonnes
 

 

Une uniformité sur le territoire ? 


Actuellement, les habitants de Brive et sa couronne ont une longueur d’avance. Conformément à l’article 70 de la loi de transition énergétique du 17 août 2015 qui impose l’extension des consignes de tri plastique sur l’ensemble du territoire français d'ici à 2022, ils trient davantage de plastique. Mais en 2020, ils seront rattrapés par le reste du département.

Ce sera aussi le cas pour les habitants du nord-ouest de la Creuse et ceux de la Haute-Vienne grâce à la modernisation du centre de tri de Beaune-les-Mines. 

Chaque année, 24 000 tonnes de déchets seront traités dans la nouvelle structure, soit 7000 tonnes de plus qu'aujourd'hui. Le site va donc être agrandi, et un bâtiment va être construit pour les nouvelles chaines de tri, 15 machines, contre 4 actuellement. 

Conséquence sur le tri : à partir du mois de mai 2020, de nouveaux plastiques seront recyclés comme les pots de yahourt, les films alimentaires, les barquettes, les sachets plastiques...


 

Une fois triés, que deviennent les déchets ?


Ils prennent la route en direction des usines de recyclage. L’aluminium collecté en Corrèze part ainsi dans le nord de la France, les plastiques dans l’est, le verre, à Bordeaux, l’acier, les cartons, le papier, en Espagne.

 

 

La consigne, c'est l'avenir ? 


Actuellement en discussion à l'Assemblée nationale, le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l'économie circulaire, qui envisage la mise en place d'une consigne pour le recyclage des bouteilles plastiques fait débat, et des voix s'élèvent contre. 

C'est le cas dans la Creuse. D'après Nicolas Bardet, le président d'Evolis 23, plutôt que de mettre les bouteilles en plastique dans les bacs de recyclage, les Français devront se déplacer là où elles seront rachetées. En outre, elles ne seront pas réutilisées, mais recyclées, comme c'est le cas actuellement. Il dénonce le lobby des industriels :
 

Cette « pseudo-consigne » n’est rien d’autre qu’une collecte sélective concurrente à celle du service public mais uniquement sur le gisement d’emballages le mieux recyclé et le plus générateur de recettes.
 

 

La réduction des déchets




La semaine européenne de réduction des déchets est là pour nous le rappeler : le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

Alors bien sûr cela demande des changements de comportement, comme ne plus acheter des produits suremballés, (on pense aux goûters pour enfants dans des plastiques individuels...), et en cela le consommateur ne doit pas oublier qu’il a un pouvoir, celui de l’argent.

Ce qu’il n’achètera plus, les industriels ne le produiront plus.

 
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité