Régionales 2021. Réactions des candidat-e-s de Nouvelle-Aquitaine suite à notre sondage

Après les résultats de notre sondage et dans le cadre d'une quadrangulaire lors du premier tour des élections régionales, nous avons recueilli les réactions des candidat-e-s en Nouvelle-Aquitaine, ce mercredi matin.

Alain Rousset (Président sortant du Conseil régional - Liste "Nos territoires, nos énergies"), Edwige Diaz (Liste "Une région au service de la France" - Rassemblement National), Geneviève Darrieussecq (Liste "L'union fait la région - Union des centres UDI, LREM, MoDem), Nicolas Florian (Liste "Union de la droite et du centre" - Les Républicains).
Alain Rousset (Président sortant du Conseil régional - Liste "Nos territoires, nos énergies"), Edwige Diaz (Liste "Une région au service de la France" - Rassemblement National), Geneviève Darrieussecq (Liste "L'union fait la région - Union des centres UDI, LREM, MoDem), Nicolas Florian (Liste "Union de la droite et du centre" - Les Républicains). © France Télévisions

Selon notre sondage diffusé ce mercredi 9 juin, le socialiste Alain Rousset (Président (PS) sortant du Conseil régional - Liste "Nos territoires, nos énergies") serait toujours en tête dans le cadre d'une quadrangulaire en Nouvelle-Aquitaine, mais Edwige Diaz (Liste "Une région au service de la France" - Rassemblement National) passerait en tête lors du premier tour de ces élections régionales.

Alain Rousset (Président sortant du Conseil régional - Liste "Nos territoires, nos énergies")
Alain Rousset (Président sortant du Conseil régional - Liste "Nos territoires, nos énergies") © France Télévisions

L'actuel président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset (PS), indique que le Rassemblement National (ex Front National) n'a jamais rien réglé. Il ajoute que le problème de la sécurité (NDRL : compétence régalienne), s'invite dans des élections où les collectivités n'ont pas leur mot à dire (sauf dans les transports par exemple).

"Dans le cadre du problème de la sécurité et de la justice, c'est le manque de moyens de la police et de la justice qui doit être considéré".

Alain Rousset

Edwige Diaz (Liste "Une région au service de la France" - Rassemblement National)
Edwige Diaz (Liste "Une région au service de la France" - Rassemblement National) © France Télévisions

Pour sa part, Edwige Diaz (RN) explique qu'elle appartient à une équipe très structurée qui développe tous les thèmes qui font partie des préoccupations majeures de Néo-Aquitains.

Il ne doit pas y avoir de Nouvelle-Aquitaine à deux vitesse.

Edwige Diaz

Pour elle, les électeurs auront un choix clair : "soit on continue et une gestion Socialiste qui dirige la Région depuis 23 ans, soit on passe à autre chose. Je considère qu'en démocratie, il est sain d'avoir une alternative".

Nicolas Florian (Liste "Union de la droite et du centre" - Les Républicains)
Nicolas Florian (Liste "Union de la droite et du centre" - Les Républicains) © France Télévisions

Nicolas Florian (LR) affirme que "ce sondage est une photographie du moment". Il indique qu'il souhaite rééquilibrer cette grande région.

Il n'y a pas de raison que tout soit concentré sur des grandes métropoles car il y a un certain sentiment d'abandon des ex-régions comme le Poitou-Charentes.

Nicolas Florian

Il ajoute que le programme qu'il porte passe par l'aménagement routier et une lutte contre la fracture territoriale. Pour lui, "les emplois ne doivent pas être monopolisés dans certains secteurs, il faut de la relocalisation".

Geneviève Darrieussecq (Liste "L'union fait la région - Union des centres UDI, LREM, MoDem)
Geneviève Darrieussecq (Liste "L'union fait la région - Union des centres UDI, LREM, MoDem) © France Télévisions

Geneviève Darrieussecq, qui représente la liste "L'union fait la région - Union des centres UDI, LREM, MoDem, indique qu'elle continuera de porter "des politiques portées sur l'humain et sur tous les territoires". C'est pour elle le rôle des collectivités locales. Elle ajoute que son projet est accès sur l'aménagement du territoire et ajoute que "chaque Néo-Aquitain, partout où il habite doit être considéré et doit avoir accès à l'emploi, à des services, à la santé".

C'est en considérant chaque personne et chaque territoire que nous arriverons à faire une société harmonieuse et ensuite que nous arriverons à lutter contre les extrêmes.

Geneviève Darrieussecq

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections