Rentrée 2019 en Limousin : cette fois-ci c'est parti

Pour les 112 501 élèves de l'académie de Limoges ce lundi matin 2 septembre a marqué la fin des vacances et le début de l'année scolaire.
Une rentrée avec de l'émotion pour beaucoup et des nouveautés pour quelques uns.

C'est la première matinée de l'année pour les enfants de la maternelle Jean Moulin à Couzeix.
C'est la première matinée de l'année pour les enfants de la maternelle Jean Moulin à Couzeix. © Camille Chignac/France 3 Limousin
Un peu de fraîcheur au thermomètre et beaucoup d'émotion dans les coeurs : ce matin, en Limousin  c'était la rentrée pour les 57 687 élèves du premier degré (maternelle et élémentaire) et les 54 814 élèves du second degré (collèges, lycées d'enseignement général et technologique, ou professionnels).

Les 8 245 enseignants, eux, avaient déjà efectué leur pré-rentrée vendredi dernier.

L'une des nouveautés de cette rentrée, c'est l'école maternelle obligatoire pour les enfants de plus de 3 ans, une mesure plutôt symnbolique puisque 97% des enfants de cet âge sont déjà scolarisés.
 

Pour les tous petits et leurs parents la rentrée est souvent un grand moment d'émotion.


Dès 8h00, devant la maternelle Jean Moulin à Couzeix près de Limoges, la plus grande du département, les super-héros, les princesses et les doudous sont venus en renfort des parents pour accompagner cet instant unique et émouvant.

Certains ont préparé le terrain en amont : "on en a beaucoup parlé pendant les vacances" confie un papa.

Une maman, elle, avoue "une grosse décharge d'adrénaline" et confie avoir "aussi peur que sa fille".

Une maîtresse dédramatise : "c'est normal. Pour la première fois on se rend compte que son enfant grandit et qu'il va falloir s'en détacher".


 Camille Chignac et Eric Boutin ont assisté à ce moment un peu particulier :
 
La rentrée des tout petits à la maternelle de Couzeix en Haute-Vienne. ©France 3 Limousin

Deuxième nouveauté de cette rentrée : les classes de CP et de CE 1 à 12 élèves.

1 224 élèves sont concernés dans l'académie de Limoges. 102 classes de CP et CE1 en REP et REP+ ont d'ores et déjà été dédoublées.

Pour la rentrée 2020, la mesure sera étendue aux classes de grande section de maternelle, dans les zones d'éducation prioritaire.
 

Une nouvelle école en Haute-Corrèze


A Sarroux-Saint-Julien, près de Bort-les-Orgues en Haute-Corrèze, les 59 élèves de la commune ont commencé leur année scolaire dans une école toute neuve.

Le groupe scolaire des Alouettes est l'une des rares écoles nouvelle en milieu rural à avoir ouvert ses portes en cette rentrée 2019.

Le projet avait été initié en 2017. Avec cet investissement le maire veut attirer de nouvelles familles dans sa commune. Un pari apparemment réussi.

Le nouveau groupe scolaire accueillera désormais en un même lieu l'école maternelle, l'école élémentaire, le centre de loisirs et une maison d'accueil pour les assistantes maternelles de la commune.


Laurène Barrière et Mathieu Beaudouin ont assisté à la rentrée devant l'école de Sarroux-Saint-Julien ce matin : 
 
Une nouvelle école à Sarroux-Saint-Julien en Haute Corrèze ©France 3 Limousin

Autre nouveauté de cette rentrée : la réforme du bac et des lycées. Une réforme critiquée par les syndicats enseignants.
 

Des syndicats enseignants inquiets des conséquences de la réforme du bac


Invitée du JT de midi de France 3 Limousin, Marianne Corrèze, co-secrétaire académique du SNES-FSU de l'académie de Limoges estime que cette réforme "est porteuse d'inégalités entre les établissements qui vont accroître la dimension locale du baccalauréat".

Elle craint également que cette réforme "complexifie terriblement la tâche des enseignants". Elle demande une revalorisation substantielle des métiers de l'enseignement.
 
Interview de Marianne Corrèze du SNES FSU de l'académie de Limoges ©France 3 Limousin
 

En Creuse, une école occupée par les parents d'élèves

Ce matin, à Sainte-Feyre, en Creuse, les parents d'élèves soutenus par le maire occupaient la cour de l'école Henri Goumy.

Au vu des effectifs de l''établissement ils réclamment l'ouverture, ou plutôt la ré-ouverture, d'une sixième classe fermée lors de la rentrée 2018.

Ils demandent que la classe de CP soit dédoublée. Aujourd'hui, elle accueille 31 élèves.

Le Directeur Académique des Services de l'Education Nationale (DASEN) devrait donner sa réponse demain mardi 3 septembre.
 
Les parents d'élèves occupent l'école de Sainte-Feyre
Les parents d'élèves occupent l'école de Sainte-Feyre © Nioclas Chigot

Anne Laude, la rectrice de l'académie de Limoges, sera l'invitée du journal de 19h00 de France 3 Limousin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société