Rugby : les Bleuets champions du monde, neuf néo-aquitains parmi les joueurs sacrés

L'équipe de France de rugby a remporté la Coupe du monde des moins de 20 ans face à l'Australie (24-23). Les Bleuets sont champions du monde pour la deuxième année consécutive. Dans le groupe, neuf néo-aquitains.

Les bleuets célèbrent leur titre mondial - juin 2019
Les bleuets célèbrent leur titre mondial - juin 2019 © Juan Gasparini - AFP
Ils s'imposent par la plus petite des marges, mais qu'importe, les Bleuets ont réalisé l'exploit !

Dans la nuit de samedi à dimanche à Rosario, en Argentine, ils se sont imposés (24-23) face à l'Australie en finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans.
 

Ils remportent ainsi le trophée pour la deuxième année consécutive (en 2018 à Béziers), et deviennent par la même occasion la troisième équipe à conserver leur titre mondial, après la Nouvelle-Zélande (de 2008 à 2011) et l'Angleterre (en 2013 et 2014).

Dans le groupe pour cette compétition, huit joueurs avaient déjà été sacrés l'an dernier.

Huit néo-aquitains champions du monde

Parmi les hommes sélectionnés par Vincent Piqueronies, neuf évoluent en Nouvelle-Aquitaine. 

En plus de ces neufs joueurs, l'actuel entraîneur adjoint de l'équipe de France David Darricarrère. Le landais s'est engagé avec le Stade Montois pour entraîner les trois quarts la saison prochaine. 

Un essai d'Alex Burin en finale

Titulaires dans le XV de départ pour jouer la finale, les néo-aquitains Alex Burin, Léo Coly, Vincent Pinto et Matthias Haddad-Victor
 
Alex Burin qui inscrira l'un des deux essais tricolores permettant à la France de s'imposer, avec Clément Lachaud.

Louis Carbonel (demi-d'ouverture au FC Toulon) est l'auteur d'une transformation et de quatre pénalités. 
 
Bravo à eux !
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine rugby sport