Sainte-Catherine : tout bois prend racine ! Vraiment ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Rio
© Isabelle Rio

Le dicton est bien connu des jardiniers avertis, un peu moins par les jardiniers du dimanche. Oui, l'automne est la période idéale pour planter arbres et arbustes. Mais au fait, pourquoi ?

L'automne, période idéale


Même s'il pleut et que la terre se fait lourde, c'est en ce moment qu'il faut chausser bottes et cirés pour attaquer les plantations au jardin. Car les plantes en pots en pépinières ou jardineries se mettent en sommeil. La sève descend. En les plantant maintenant, elles auront les mois d'hiver pour prendre leurs repères dans leur nouvel environnement. Pas de stress donc pour ces arbres et arbustes.

Oubliez le printemps !

Contrairement aux idées reçues, le printemps n'est justement pas la meilleure des saisons puisque la sève remonte et le système racinaire va devoir s'adapter au plus vite à la nouvelle terre de votre jardin.

Au printemps, la plante a repris son cycle, la sève remonte.Le fait de la déplacer dans un nouvel environnement provoque un stress

Pascal, employé aux Pépinières Pournin à Verneuil sur Vienne

Ne craignez donc pas les températures basses de l'hiver pour vos nouveaux plans, ceux-ci s'adapteront aisément s'ils sont du terroir limousin. Haies bocagères et arbres de la région sont toujours à privilégier. Certes, il ne faut pas tenter le diable et éviter donc la période des gelées. L'arrosage copieux autour de la nouvelle plantation pourrait provoquer le gel des racines. Il faut toujours éviter la stagnation de l'eau au pied des plants. Le paillage, incontournable, voire un ajout de sable pour alléger le sol, permettront une bonne reprise.

Observation et bon sens restent les clés d'une réussite au jardin.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.