Tous prêts pour la Dictée ! : au collège de Monflanquin et partout en France, on planche sur un texte de Joseph Kessel

© AFP
© AFP

Chaque année, on teste nos connaissances en orthographe. Cette année, le texte retenu est issu de l'œuvre de Joseph Kessel. Journaliste, aventurier, romancier et académicien, l'auteur du Lion a également donné son nom au collège de Monflanquin en Lot-et-Garonne qui participe à la grande dictée. 

Par Delphine Vialanet

Confiné à la maison, Pierre n'a pas remis les pieds dans les salles de classe de son collège Joseph kessel à Monflanquin depuis la mi-mars. En compagnie de sa famille, il se lance donc le défi de cette grande dictée nationale. D'autant que cette année, ces mots qu'il faut parfaitement orthographier sont l'œuvre de l'homme qui a prêté son nom à son collège. 
Tous prêts pour la dictée ! ce mercredi 6 mai à 13H45 sur France 3 

Mais qui était donc Joseph Kessel, le lion ? 

Tous prêts pour la dictée ! Le portrait de Joseph Kessel

Parmi les grands auteurs et aventuriers français du 20ème siècle, Joseph Kessel occupe une place de choix. Tour à tour, journaliste, aviateur et romancier, il a parcouru le monde en quête de récits et de dépaysements, dans la lignée de Cendrars, London, Saint-Exupéry et Gary, autres grands écrivains voyageurs.
Ses histoires romanesques ont inspiré le cinéma, comme "L'équipage", son premier succès littéraire et "Les Cavaliers", son dernier chef d’œuvre, sur sa rencontre avec l’Afghanistan…
Bande annonce de "L'équipage"
extrait documentaire Joseph Kessel et l'Afghanistan

Kessel l'aventurier

Entré à l’Académie Française, Joseph Kessel n’en est pas moins resté un éternel baroudeur.

C’est une seconde nature... quand je ne voyage pas pendant 3 ou 4 mois je me sens mal à l’aise.

Né en 1898 en Argentine de parents russes et trimballé d’un continent à l’autre dès son enfance, Joseph Kessel débarque en France à dix ans.
À Nice, il fréquente le Lycée Massena. À Paris, il poursuit ses études à l’université de la Sorbonne. Sa licence de lettres en poche, Kessel est engagé au Journal des Débats.
Mais la Grande Guerre le rattrape et il veut participer aux combats.
À 17 ans, il s’engage dans l’aviation, comme son ami le pilote Jean Mermoz. Il rejoint la Sibérie en passant par l’Ouest, avant de rentrer par l’Asie, bouclant son premier tour du monde à seulement 21 ans.
© RALPH GATTI / AFP
© RALPH GATTI / AFP

Kessel entame ensuite une double carrière de grand reporter et de romancier, nourrissant ses récits de ses expériences : la montée du nazisme dans La passante du sans-souci, la résistance dans L’armée des ombres.

À la libération, sa soif d’aventure le conduit partout où l’histoire se fait. Asie, Moyen Orient, Afrique, ses voyages continuent d’inspirer ses plus beaux romans. Imaginé après un séjour au Kenya, Le Lion est un best-seller, traduit dans une trentaine de pays, avant d’être un film à succès. Il est également le symbole qui orne son épée d’Académicien.
© DR Gallimard
© DR Gallimard

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus