Déconfinement. Troisième et dernière rentrée de classes ce lundi pour les élèves de la maternelle au collège

Nouvelle rentrée des classes ce lundi matin. Cette fois, tous les élèves de la maternelle à la classe de troisième sont concernés. Il ne reste que deux semaines de travail.

Nouvelle rentrée des classes ce lundi 22 juin
Nouvelle rentrée des classes ce lundi 22 juin © Hugo Lemonier - France Télévisions

Nouvelle rentrée des classes ce lundi matin pour les écoliers de la maternelle au collège. Comme l'avait annoncé le Président de la République dans son intervention du 14 juin, les écoles et les collèges accueillent les enfants "de manière obligatoire et selon les règles de présence normales".

Une troisième rentrée depuis le mois de septembre dont l'annonce n'avait pas enthousiasmé tous les parents ni tous les enseignants.

Un nouveau protocole sanitaire, accessible sur le site du ministère de l'Éducation Nationale, a été mis en place, beaucoup plus concis que le premier, celui-ci ne fait plus que huit pages. Désormais, la distance entre les enfants a été réduite à un mètre de chaque côté. Auparavant, il fallait compter quatre mètres carrés par enfant. Le port du masque est obligatoire pour les collégiens et pour tous les enseignants de la maternelle à la troisième. Les gestes barrière sont préservés, comme le lavage des mains le plus régulièrement possible.

Essayer de finir correctement l'année

À l'école primaire de Vouneuil-sous-Biard ce lundi matin, beaucoup d'enfants et de parents ont attendu l'ouverture des portes. Les enfants pressés de retrouver les copains, les parents parfois soucieux de voir se recréer le lien avec l'école. L'école compte 172 élèves, seuls quelques-uns manquent à l'appel ce lundi.

Du côté des enseignants, tout est prêt, après un nouveau réaménagement des classes. Comme l'explique Véronique Ley professeure des écoles et directrice de l'école Camille Desmoulins : "on a réussi à avoir une distanciation d'un mètre. La semaine dernière j'avais 13 élèves dans ma classe, aujourd'hui, je vais en avoir 24".

Mais que faire en 15 jours de classe avant les vacances, quand les enfants ont parfois passé plus de trois mois sans retourner à l'école ? 

Pour Stéphane Poilblanc, professeur des écoles, l'idée c'est de redonner l'envie de l'école aux enfants. "En 15 jours, on va faire le maximum pour revoir les bases. À la rentrée de septembre, je pense qu'il faudra au moins compter jusqu'aux vacances de la Toussaint pour rattraper le retard accumulé".

Ce que la rectrice de l'Académie de Poitiers confirme. Pour Bénédicte Robert, cette rentrée est un jour important. "C'est la clôture d'une période très compliquée. Mais l'année prochaine sera aussi spéciale, le ministère de l'Éducation Nationale prépare la rentrée de septembre et réfléchit à laisser plus d'autonomie à la communauté éducative pour s'ajuster. L'impact n'a pas été le même dans toutes les écoles, dans tous les collèges et dans tous les lycées".

Reportage d'Hugo Lemonier, Freddy Vetault et Philippe Ritaine :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter