Cet article date de plus de 4 ans

Un été chaud et sec : les maraîchers font grise mine

Le beau temps et les températures élevées font le bonheur des vacanciers de septembre. Cette météo exceptionnelle est redoutable pour culture.

Reportage de Nathalie Combès, Marc Millet et Sandy Renault
La chaleur de l'été a été fatale aux légumes. Un manque d'eau évident  a mis en péril les récoltes. Pour certains maraîchers, la perte peut aller jusqu'à 20 000 €. Pour les exploitants, il est indispensable que le mois de septembre soit pluvieux.
Sur les marchés et encore plus ceux des bords de mer, les prix des fruits et légumes ont flambé. La saison 2016 a été difficile de bout en bout : un printemps pluvieux et longtemps et un été très sec a demandé de l'organisation et de l'arrosage.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie météo