Vendanges 2020 : précocité et COVID 19, une année hors du commun à Bordeaux et en Dordogne

2020, année historique entre des vendanges précoces qui ont déjà démarré dans le Bordelais et dans le Bergeracois, et les mesures sanitaires mises en place dans tous les châteaux viticoles. Du jamais vu.

En Dordogne, à Monbazillac, les vendanges vont avoir 15 jours d'avance.
En Dordogne, à Monbazillac, les vendanges vont avoir 15 jours d'avance. © Philippe Niccolaï
Les vendanges s'annoncent très particulières cette année. C'est exceptionnel à cette date, les premiers coups de sécateur ont été donnés après le 15 août dans le Bergercois et dans le Bordelais en Pessac-Léognan. Les châteaux viticoles ont par ailleurs mis en place des mesures sanitaires strictes pour que la récolte se déroule le mieux possible.

►Une précocité "historique" 

Avec la sécheresse des dernières semaines, le raisin est déjà au top de sa maturité sur certaines parcelles du Bergeracois
 

C'est historique ! Mon père et mon grand-père n'ont jamais connu ça ! Vendanger juste après le 15 août, on n'a jamais vu ça. On paye le changement climatique. Mais, avec la sécheresse du mois d'août, on a perdu 25 % du volume.

Luc de Conti, viticulteur à St Julien d’Eymet

Interview de Luc de Conti, producteur de vin blanc pétillant naturel sans sulfite à Bergerac
 
► VIDEO : voir notre reportage sur le début des vendanges dans le Bergeracois :
 
Vendanges 2020 : la récolte a déjà commencé à Bergerac
 
Du côté de Monbazillac, toujours en Dordogne, la récolte des vins blancs liquoreux aura deux semaines d'avance, ce qui fait démarrer les vendanges à partir du 20 septembre.
   
Une grappe de raisin de Monbazillac. Les baies, qui donnent un vin blanc liquoreux, seront à maturité fin septembre.
Une grappe de raisin de Monbazillac. Les baies, qui donnent un vin blanc liquoreux, seront à maturité fin septembre. © Philippe Niccolaï

En Gironde, le château Carbonnieux en Pessac-Léognan attaque également la récolte des parcelles de sémillon blanc, soit dix jours d'avance sur le calendrier habituel des vendanges.
  

► Quelles mesures de protection pour les vendangeurs ?

À cette précocité des vendanges, s'ajoutent cette année toutes les mesures sanitaires que doivent mettre en place les châteaux viticoles pour protéger les travailleurs des vignes et organiser leur travail. La Gironde compte 9 000 châteaux viticoles et emploient 4 000 vendangeurs pour la récolte du raisin. Les recommandations sont les gestes barrière, gel désinfectant, port du masque et éviter les réunions. 

Ce seront des vendanges très particulières. On n'a jamais connu un tel contexte, mais on ne peut pas décaler la date des vendanges. Donc, avec l'ARS et la MSA, des mesures strictes sont mises en place pour que tout se passe de manière correcte.

Christophe Château, directeur de la communication du CIVB

Christophe Château du CIVB est rassurant sur le déroulement des vendanges 2020 en pleine crise sanitaire du COVID-19.
Christophe Château du CIVB est rassurant sur le déroulement des vendanges 2020 en pleine crise sanitaire du COVID-19. © Dominiqe Mazères


Les propriétaires de châteaux viticoles remettront à chaque vendangeur un document explicatif sur les règles à suivre : distanciation dans les rangs de vigne, gel hydroalcoolique en libre-service, matériel (panier et sécateur) unique par personne et désinfecté tous les matins.

"C'est facile en milieu extérieur car on peut avoir les distances suffisantes comme un rang libre sur deux. En revanche, les repas d'après-vendanges et l'hébergement collectif ne seront pas possibles cette année", explique christophe Château du CIVB.

Grâce à l'ARS, on pourra faire des tests sur place dans chaque château de manière gratuite et non obligatoire.

Christophe Château, directeur de la communication du CIVB
 

Eric Perrin, propriétaire du château Carbonnieux, qui va accueillir jusqu'à 80 saisonniers pour les vendanges, est rassuré par le dispositif établi par l'ARS et la MSA. Les distances de sécurité seront contrôlées par le chef de culture selon lui.

En cas de suspicion ou de cas douteux, nous devrons avertir la MSA et l'ARS viendra sur place pratiquer des tests gratuitement.

Eric Perrin, propriétaire du château Carbonnieux

Ces vendanges 2020 sont-elles à haut risque ? Christophe Château du CIVB se veut rassurant.

Le risque de contagion est moins important en plein air que dans des salles de réunion à l'intérieur.

Christophe Château, directeur de la communication du CIVB

 

►VIDEO : Reportage sur les mesures sanitaires contre le COVID pour les vendanges 2020 :

 
Vendanges 2020 : mesures sanitaires anti COVID dans le Bordelais
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendanges agriculture économie viticulture