Vente de bovins : un cheptel aux enchères

© Christope Bodin - F3Limousin
© Christope Bodin - F3Limousin

Un éleveur de Corrèze a pris la décision de se séparer de son troupeau de bovins. Le cheptel ne sera pas vendu dans son ensemble mais chaque tête mise aux enchères. Au total, une centaine de vaches et de taureaux de race limousine.

Par Hélène Abalo

30 ans d'une vie dont Alain Hilaire a décidé de se séparer. La vente aura lieu samedi 16 janvier 2016 à Masseret. Une vente rare tant le troupeau de cet éleveur a été choyé. Les bêtes présentent un très beau potentiel génétique grâce à un gros travail de sélection.

Mise à prix à partir de 1800 €

Plutôt que de vendre son troupeau dans son ensemble, Alain Hilaire a fait le choix de vendre chacune des 93 têtes séparément aux enchères pour valoriser chaque animal : 1800 euros, c'est le prix de départ, mais cela peut doubler en fonction de la demande. Et pour un reproducteur, c'est bien davantage : de 8 à 10 000 euros ou plus encore.

La vente sera organisée par la société KBS Genetic. En plus des clients locaux, l'événement devrait attirer des acheteurs venus d'Espagne, d'Italie, du Royaume-Uni ou encore de Tchéquie. 

Un troupeau mis en vente
Un agriculteur met en vente aux enchères tout son cheptel, le travail de toute une vie. 12.01.2016 - Christophe Bodin & Noel Vaille
  • Masseret (19)
  • Alain Hilaire, éleveur
  • Jean-Claude Bourdet, éleveur

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus