• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Fonderies fonte à Ingrandes : la décision du tribunal de commerce de Poitiers sera connue vendredi

© François Bombard, Francetv
© François Bombard, Francetv

Comme le tribunal de commerce de Lyon hier, celui de Poitiers a mis sa décision en délibéré à vendredi, dans la reprise de la partie fonte des Fonderies du Poitou. Le patron pour l'Europe du groupe Liberty House, futur repreneur, a visité l'usine d'Ingrandes-sur-Vienne.

Par Sophie Goux

Une audience de deux heures, sans réel suspens, le tribunal de commerce de Poitiers, à l'instar de celui de Lyon, hier mardi, rendra sa décision vendredi dans le volet fonte des Fonderies du Poitou.

Pour les salariés de l'entreprise, c'est la fin des incertitudes après plusieurs mois de crise. C'est le géant britannique des métaux qui va reprendre les deux sites d'Ingrandes. Un dénouement qui intervient après que Liberty House et Renault ont enfin signé un accord permettant de débloquer la situation.

Sur le plan social, cette reprise va se traduire par 75 suppressions de postes, dont 16 licenciements secs. De quoi inquiéter les salariés pour l'avenir. Tony Cleppe, le délégiué CGT des Fonderies du Poitou explique :
 

On va nous demander de faire plus avec beaucoup moins...


Pour FP Fonte, Liberty House propose de reprendre 328 salariés sur 401 actuellement, 73 postes faisant l'objet d'un plan de départs volontaires, a indiqué Frédéric Vaucelle, secrétaire CGT du comité social et économique.
Pour l'usine Alu Saint-Jean Industries, le Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui doit être également validé dès la semaine prochaine, proposerait 37 départs volontaires sur 331 salariés.

Philippe Baudon, directeur Europe du groupe Liberty House était au tribunal de commerce de Poitiers, ce mercredi. Il a accordé une interview à France 3 Poitou-Charentes, avant de se rendre en visite sur les 2 sites d'Ingrandes-sur-Vienne.
 

La reprise des Fonderies du Poitou par Liberty House devraient être effective le 2 mai prochain.

Reportage de François Bombard, Laurent Gautier et Josiane Étienne. Intervenants : Thierry Waye, représentant des salariés des Fonderies du Poitou. Philippe Baudon, directeur général Liberty Engineering Europe. Tony Cleppe, délégué syndical CGT Fonderies du Poitou.
La décision du tribunal de commerce connue vendredi pour les Fonderies du Poitou
François Bombard, Laurent Gautier et Josiane Étienne

A lire aussi

Sur le même sujet

Place Robuchon

Les + Lus