Châtellerault : la secrétaire d'Etat à l'Industrie sera vendredi aux Fonderies du Poitou

Le rassemblement de soutien aux salariés des Fonderies ce mercredi midi à Châtellerault. / © Clément Massé/ France 3
Le rassemblement de soutien aux salariés des Fonderies ce mercredi midi à Châtellerault. / © Clément Massé/ France 3

Le rassemblement de soutien aux salariés des Fonderies du Poitou avait lieu ce midi à Châtellerault. Syndicalistes et élus locaux ont pris la parole pour exprimer leur solidarité. La secrétaire d’Etat à l’Industrie, Agnès Pannier-Runnacher sera présente vendredi aux Fonderies.

Par C.Hinckel et C.Massé

Des barbecues avaient été installés en bas du kiosque de Blossac décoré de drapeau de la CGT. Les slogans sur les panneaux interpellent Renault, le principal donneur d'ordre des Fonderies, dont les deux sites sont en redressement judiciaire, et Liberty, le groupe anglais repreneur potentiel. "État Renault repreneur en marche pour licencier aux Fonderies. Nous fondeurs nous refusons !" ou "Liberty repreneur peut-être Liberty licencieur, pas question".

Un cortège de salariés était parti à pied ce matin du site des Fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne pour rejoindre le centre-ville de Châtellerault. 


Pas de ministre mais une secrétaire d'Etat

Les représentants du personnel et les élus de la République locaux, présents au rassemblement, ont pris la parole.
Parmi eux, Nicolas Turquois, le député MoDem de la circonscription, a rappelé "son soutien total"aux salariés des Fonderies et a annoncé la venue, vendredi, de la secrétaire d’Etat à l’industrie, Agnès Pannier-Runnacher.
"C’est une bonne nouvelle! Il s’agit de quelqu’un qui vient de l’industrie, quelqu’un de compétent" a-t-il ajouté.
 

Jean-Pierre Abelin, le maire de Châtellerault a redit son souhait de voir tous les Châtelleraudais se rassembler derrière les Fonderies et la nécessité pour l'Etat de prendre rapidement des décisions.
"Ça fait huit mois qu’on demande un RDV avec la ministre, je rappelle juste qu’un ancien président les a rencontrés deux fois!" a déclaré Abelin.

Une attente partagée par la conseillère régionale Véronique Abelin:

Cyril Cibert, le conseiller régional PS du Châtellerauldais, était lui aussi sur place pour soutenir les fondeurs.

Tous avaient dit leur déception avant ce rassemblement de ne pas voir la ministre du travail, Muriel Pénicaud, venir sur le site d'Ingrandes-sur-Vienne vendredi prochain alors qu'elle se rend au Salon de l'Apprentissage et de l'Emploi dans la matinée à Poitiers.

Les salariés des Fonderies seront fixés sur leur sort la semaine prochaine. Le tribunal de commerce de Lyon doit se prononcer sur la reprise de la Fonderie Alu (St-Jean Industries) le 19 mars et celui de Poitiers le 21 mars pour la Fonderie Fonte. A l'heure actuelle, trois dossiers de reprise, dont celui de Liberty House, ont été déposés pour la reprise des deux unités des Fonderies Fonte et Alu qui représentent environ 800 emplois.

Le reportage à Châtellerault de Clément Massé, Laurent Gautier et Nicolas Colombeau :
Châtellerault : rassemblement de soutien pour les Fonderies du Poitou
Reportage de Clément Massé, Laurent Gautier et Nicolas Colombeau Intervenants : Nicolas Turquois, Député Modem de la Vienne (majorité), Françoise Méry, Conseillère municipale d'opposition (PS), Jean-Pierre Abelin, Maire de Châtellerault (Nouveau centre), Mickaël Garrot, Châtelleraudais et Cyril Perdreau, Salarié des Fonderies

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus