Châtellerault (86) : les écoles de la deuxième chance fêtent leurs 10 ans

Comment aider des jeunes adultes sans qualification professionnelle ou dont le parcours a été souvent accidenté ? Les écoles de la deuxième chance qui fêtent leurs 10 ans répondent à ce besoin : trouver une orientation et à reprendre pied dans la vie professionnelle. Reportage.

Les Ecoles de la Deuxième Chance s’adressent aux jeunes de 18 à 25 ans, même si pour certains cas particuliers on peut aller au-delà de cette limite d'âge. Elles s'adressent à des filles et des garçons sortis du système scolaire sans diplôme, c’est-à-dire pour qui l’école n’a pas été un succès.

L’Ecole de la Deuxième Chance de Châtellerault, dans la Vienne, offre une formation de 4 à 18 mois pour parvenir à la maîtrise des savoirs de base : lire, écrire, compter mais aussi notions d’informatique et notions d’une langue étrangère.

Pendant cette période, les jeunes sont amenés à faire deux ou trois stages dans des entreprises de la région pour découvrir le monde du travail, ses contraintes, ses possibilités. La formation est très personnalisée, c’est-à-dire que chaque jeune est suivi à l’intérieur de l’école par un "référent" avec qui il peut partager ses problèmes pédagogiques et personnels.

A la fin de son parcours dans l’Ecole de la Deuxième Chance, le jeune se voit remettre une Attestation de Compétences Acquises (ACA) qui lui servira de passeport pour entrer dans la vie active.

Cette formule est un succès, comme en témoignent plusieurs élèves scolarisés à Châtellerault dans ce reportage de François Gibert, Laurent Gautier et Philippe Ritaine.