Châtellerault : renaissance de l'activité pour New Fabris

C'est une nouvelle vie qui commence pour le site de New-Fabris à Châtellerault. La production de panneaux photovoltaiques a débuté.
D'ici 2016, 300 personnes devraient travailler dans ce secteur des énergies renouvelables.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Rappel des faits

Le 16 juin 2009, le tribunal de commerce de Lyon liquidait l’entreprise New Fabris. L’équipementier automobile employait 336 salariés.Les « Fabris » entamaient alors six semaines de lutte « pour partir dans la dignité ». Ils mettaient le feu à une machine et menaçaient de faire sauter l’usine avec des bonbonnes de gaz. Une menace qui ne sera pas mise à exécution. Le 31 juillet le personnel quittait définitivement le site après avoir obtenu une prime de 12 000 euros.
New Fabris appartenait depuis octobre 2007 au groupe italien Zen.
En juin 2013, l'usine trouvait un repreneur. Il s’agit de l’entreprise VMH Energie, basée à Vouillé près de Poitiers (Vienne). 

Aujourd'hui

400 panneaux photovoltaïques sortiront de cette usine d'ici la fin de l'année.
C'est en 2016 que l'ensemble du site industriel de l'ancienne usine sera aménagé pour l'ensemble de ces activités. Aujourd'hui seule la ligne des panneaux photovoltaïques est d'ores et déjà installée. Les marchés sont présents mais le moratoire de 2010 interdisant les subventions pèsent encore sur l'avenir.

Le reportage d'Anne Marie Ballargé