Chômage partiel pour les salariés des Fonderies fonte à Ingrandes( 86)

Fonderies du Poitou – Ingrandes (86) / © Anne-Marie Baillargé - France 3 Poitou-Charentes
Fonderies du Poitou – Ingrandes (86) / © Anne-Marie Baillargé - France 3 Poitou-Charentes

Quatre mois seulement après le rachat par Liberty House, les salariés des Fonderies fonte à Ingrandes sont à nouveau plongés dans l'incertitude. Ils ont appris à l'issue d'un CE extraordinaire qu'ils devront faire 50 jours de chômage partiel. Dès le 19 septembre l'usine sera à l'arrêt.

Par Sophie Goux

Le répit aura été de courte durée pour les salariés des Fonderies fonte à Ingrandes. Ils ont appris ce vendredi à l'issue d'un comité d'entreprise extraordinaire que l'usine sera à l'arrêt à compter du 19 septembre et jusqu'au 7 octobre. Une première période de chômage partiel qui sera suivie de deux autres pour atteindre un total de 50 jours.

Par ailleurs les équipes de nuit ne reprendront pas le travail le 7 octobre, il n'y aura d'ailleurs plus de travail de nuit jusqu'à la fin de l'année. Mais la direction va proposer aux travailleurs de nuit de renforcer les Fonderies alu, si ils le désirent, pendant la durée du chômage partiel.

Selon le syndicat CGT, le premier semestre 2020 devrait être également très compliqué. la direction a expliqué lors du CE que faute de commandes suffisantes de carters par le groupe Renault, l'entreprise se retrouvait en difficulté.
325 personnes travaillent pour les Fonderies fonte à Ingrandes.

Joint par téléphone ce samedi matin, Philippe Baudon, le directeur France de Liberty House explique  que la situation n'est pas une totale surprise :

C'est lié à la baisse rapide et inattendue des volumes à la fois de Renault et de notre client en Inde. Nous avions annoncé aux salariés avant les départs en vacances qu'il y aurait une sous activité au 4ème trimestre. Philippe Baudon, directeur France Liberty House.

Mais Philippe Baudon se montre catégorique quant à l'avenir de l'entreprise : 

Si nous avons racheté les Fonderies, ce n'est pas pour les fermer, c'est pour les développer. Philippe Baudon.

Il affirme enfin que de nouvelles activités devraient démarrer :

Nous avons pris, avec Renault, des engagements sur des nouvelles pièces. Nous travaillons d'arrache-pied pour en accélérer le démarrage. 


  Depuis le 26 avril et la décision des tribunaux de commerce de Lyon et de Poitiers, les deux sites Fonderies fonte et alu sont devenus Liberty Engineering Group. Un rachat opérationnel depuis le 2 mai 2019.
 

Sur le même sujet

Les + Lus