Jaunay-Marigny (Vienne) : dans les ateliers du centre de crash-test

© P. Tanger, FTV
© P. Tanger, FTV

L'entreprise Cesvi France simule des accidents sur des voitures neuves pour le compte des assureurs. Ce centre de haute technologie sis à Jaunay-Marigny dans la Vienne nous a ouvert ses portes.

Par E. Gérard / P. Tanger

Issu d'un regroupement de trois assurances*, le centre de crash-test CESVI est unique en France. Dans ses ateliers situés à Jaunay-Marigny (Vienne), une quinzaine de simulations d'accidents y est réalisée chaque année sur les modèles de véhicules tout juste sortis sur le marché.

Les données recueillies permettent entre autres de chiffrer le coût moyen des réparations mais aussi de former dépanneurs, réparateurs et autres experts automobiles. En ligne de mire : privilégier la réparation plutôt que le remplacement.

Ces tests permettent aussi "de déterminer la tarification de la prime d'assurance" explique Christophe Petrynka, directeur du Centre Cesvi France qui emploie 26 salariés dont une dizaine d'ingénieurs.

Dans leurs études sur l'accidentologie, ils doivent évidemment prendre en compte les dispositifs électroniques qui équipent de plus en plus de véhicules. "Notre rôle c'est aussi d'étudier tous ces dispositifs, d'en mesurer l'efficacité, de voir leur vulnérabilité et leur réparabilité" précise Nadia Bestaoui, la directrice technique.
* Maaf, MMA et GMF

Reportage de Philippe Tanger, Laurent Pelletier et Julien Fagot 
jaunay-Marigny : dans les ateliers du crash test

 

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus