Dans une commune de la Vienne, la station-service fait son retour, dix ans après la fermeture de l’ancienne

Publié le
Écrit par Barbara Gabel et Juliette Poissonnier

À Lathus-Saint-Rémy, commune de 1.200 habitants de la Vienne, la station-service a rouvert en janvier 2022, alors qu’elle était fermée depuis dix ans. La municipalité espère préserver la dynamique des petits commerces locaux.

Faire le plein d’essence juste à côté de chez soi. Cela faisait dix ans que les 1.200 habitants de Lathus-Saint-Rémy, au sud-est de Poitiers, ne pouvaient plus le faire. La station-service de la commune vient de rouvrir en janvier 2022. Autonome, opérationnelle 24h/24 et à des prix comparables à ceux de la grande distribution.

"Ça va me faciliter la vie !"

Un soulagement pour les habitants, qui n’avaient pas d’autre choix que de se rendre à Montmorillon ou à Dorat pour trouver une pompe à essence. Patrice, lui, faisait près de 34 kilomètres aller-retour pour remplir son réservoir, soit plus d’une demi-heure de trajet. "C’est vraiment pratique, c’est à 12 kilomètres de chez moi maintenant", se réjouit-il. "Ne serait-ce que pour ma tronçonneuse et ma tondeuse à gazon. Quand je me rendais compte au dernier moment que j'étais à cours de carburant, j’étais obligé de faire la route exprès jusqu’à Montmorillon... c’était un peu embêtant."

Même sentiment pour cet artisan de Lathus-Saint-Rémy. "Ça va me faciliter la vie !", témoigne-t-il. "Et les prix sont tout à fait comparables à ceux de la grande distribution, c’est une double bonne surprise." Ce lundi 24 janvier, le sans plomb 95-E10 s’affiche à 1.719 euro et le gazole à 1.639 par litre, à la station de Lathus-Saint-Rémy.

Soutenir la dynamique locale

Avec cette station-service flambant neuve, l’objectif pour la mairie est de préserver la dynamique des petits commerces. "Quand la station-service a fermé il y a dix ans, on venait de créer cette zone d'activités à l'entrée du bourg", explique Christian Souille, adjoint au maire de Lathus-Saint-Rémy. Un lieu stratégique, où la portion de route est très fréquentée : plus de 1.800 véhicules y passent chaque jour.

Maintenant, les habitants peuvent profiter de faire le plein pour s’approvisionner et faire leurs courses juste à côté de la station, ce qui permet d’améliorer considérablement la dynamique économique locale

Christian Souille, adjoint au maire de Lathus-Saint-Rémy (Vienne)

Sur place, la commune a installé il y a sept ans un autre équipement nécessaire au développement économique : un pont-bascule, un outil très utile pour les agriculteurs qui doivent peser leur cargaison, mais de plus en plus en plus rare. "C’est l’un des éléments qui permet de redynamiser notre milieu rural."

La station-service est gérée à distance par le géant pétrolier américain Gulf qui a investit 300.000 euros et qui se rémunère sur la vente de carburants.

Pour les accès à la station, la commune a investi 78.000 euros. Avec les subventions de l'État, il lui reste à charge entre 18.000 et 45.000 euros. A l'avenir, la commune veut également équiper la station-service de bornes de recharge pour les voitures électriques ou hybrides.