"250 euros, c’est toujours bon à prendre" : achat d'un vélo électrique, l'opération coup de pouce relancée par Grand Poitiers

Pour cette année 2024, Grand Poitiers renouvelle son opération Chèque Vélo à assistance électrique. À partir du mercredi 24 avril, 1 000 chèques seront attribués aux habitants de l'agglomération. Montant de l'aide : 25% du prix d'achat, avec un plafonnement à 250 euros.

Le mercredi 24 avril 2024 marquera la nouvelle campagne d'attribution du chèque Vélo à assistance électrique (VAE) sur le territoire de Grand Poitiers. Ce chèque représente un coup de pouce non négligeable : le montant du chèque s'élève à 25% du prix d'achat, avec un plafonnement à 250 euros.

Dans les boutiques de vélos, les vendeurs s'attendent à une hausse des ventes dans les prochaines semaines. "On voit surtout qu’il y a une baisse d’activité avant. Les quelques semaines qui précèdent le lancement du chèque VAE sont relativement calmes", constate Michaël Persichetti, directeur régional Cyclable Sud-Ouest. "Après l’annonce et le démarrage de l’opération, il y a quand même un pic d’activité."

Un coup de boost sur les ventes

Pierre, par exemple, prévoit bien d'attendre de recevoir son chèque pour acheter un vélo à assistance électrique. "C’est toujours appréciable, c’est un petit geste qui est intéressant", estime-t-il. "J’aurais acheté quand même, mais ça incite à acheter un modèle supérieur aussi, et en plus chez un professionnel."

Le chèque VAE porte un autre avantage : les acheteurs n'ont aujourd'hui plus besoin d'avancer ces 250 euros. "On voit un effet sur les ventes parce que ça permet une remise immédiate", confirme Michaël Persichetti. "Ça donne aussi de la visibilité au produit, parce que les gens parlent de ce chèque et se posent la question d'acheter un vélo électrique."

À LIRE : Vélos, téléphones, ordinateurs : un concept innovant pour recharger ses batteries

Le chèque VAE est donc bienvenu, après plusieurs mois moins dynamiques en termes de ventes. "Les ventes sont freinées depuis le début de l'année, avec la hausse des prix, la météo très compliquée depuis l'hiver... Il y a eu l’effet après-Covid, là, on a baissé un peu les prix, il faut compter au moins 2 000 euros pour avoir un beau moteur", rappelle Cyril Hivert, responsable du magasin vélo 4 U. "250 euros, c’est toujours bon à prendre sur l’achat d’un vélo électrique."

Dans ce contexte, cette aide financière est une bonne nouvelle, à la fois pour ce gérant, qui "arrive quand même à faire 50 chèques de Grand Poitiers", et les clients. Pour bénéficier de l'opération, il faut s'inscrire sur Internet, être majeur et résider à Grand Poitiers. Après l'étude du dossier, le chèque est envoyé par mail. L'acheteur a ensuite jusqu'au 15 novembre pour utiliser son chèque dans les magasins partenaires.