• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Alain Claeys, le maire de Poitiers réagit à la mort de Vincent Lambert

Alain Claeys à l'Assemblée Nationale lors du débat sur la fin de vie / © IP3Press MaxPPP
Alain Claeys à l'Assemblée Nationale lors du débat sur la fin de vie / © IP3Press MaxPPP

Alain Claeys, le maire de Poitiers avait écrit en 2016 lorsqu'il était encore député, avec Jean Leonetti la loi sur le fin de vie. Il a réagit par un communiqué ce matin à la mort de Vincent Lambert.

Par Sophie Goux

Après avoir passé 11 ans dans un état végétatif à la suite d'un accident de la route, Vincent Lambert est mort ce jeudi matin. Il était au coeur d'un interminable conflit familial avec ceux qui voulaient l'arrêt des soins et ceux qui ne le voulaient pas.

Ce cas avait mis en lumière plusieurs éléments de débat sur la fin de vie et notamment sur les directives anticipées. C'est un des points de la loi sur la fin de vie proposée par Alain Claeys et Jean Léonetti en 2016.

Et c'est à ce titre que le maire de Poitiers a fait part de sa réaction dans un communiqué ce jeudi matin.


Voici le texte de ce communiqué:

Vincent Lambert nous a quitté ce matin. Ce drame familial qui a duré 11 ans a bouleveresé nos concitoyens. le moment est à l'apaisement. Il faut que chacun le respecte afin que la famille puisse faire son deuil. Le moment viendra, au regard du cas de Vincent Lambert, de sensibiliser nos concitoyens sur la nécessité de mettre en place les directives anticipées et la désignation d'une personne de confiance.

L'arrêt de soins à Vincent Lambert avait été engagé le 2 juillet dernier au CHU de Reims. 

Sur le même sujet

Patrick Bruel : retour sur ses premières Francos

Les + Lus