Après les attentats, les candidatures affluent dans l'armée.

les demandes pour intégrer l'armée en hausse après les attentats / © France 3
les demandes pour intégrer l'armée en hausse après les attentats / © France 3

Après les attentats de Paris et Saint-Denis, le nombre des jeunes qui souhaitent intégrer l'armée a augmenté, depuis le début de l'année 115 garçons et filles ont déjà signé dans la Vienne. 

Par Sophie Goux

Chaque semaine, le Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) du boulevard du Colonel Barthal à Poitiers organise des réunions d'informations pour les jeunes qui souhaitent s'engager dans l'armée. Depuis les attentats de Charlie Hebdo et de l'hyper Casher, puis ceux du 13 novembre, les candidats sont de plus en plus nombreux.
Garçons et filles, ils sont déjà 115 à avoir signé depuis le début 2015 contre 72 sur toute l'année 2014. Et les réunions d'informations du CIRFA sont complètes jusqu'à la fin décembre.

6 mois de test avant la formation

Celles et ceux qui veulent intégrer l'armée vont devoir passer 6 mois de test psycho-techniques médicaux et physiques à l'issue desquels, s'ils sont retenus, ils devront subir une formation de 6 à 8 mois.
Pour beaucoup le choix de l'armée est déjà ancien, mais les attentats ont confirmé la solidité de leur conviction.

Reportage à Poitiers de Caroline Leduc, Mayliss Chauvin et V.D :
Centres de recrutement de l'armée




Sur le même sujet

Les + Lus