Autocars/loi Macron : la ville de Poitiers sera desservie

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.L. avec AFP

Les opérateurs d'autocars ont prévu d'ouvrir une cinquantaine de lignes d'ici fin 2015, et près de 200 d'ici fin 2016, après la libéralisation du secteur dans le cadre de la loi Macron, a annoncé le ministère de l'Economie.

Les professionnels du secteur, reçus jeudi par le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, ont indiqué vouloir "ouvrir une cinquantaine de lignes d'ici la fin de l'année", selon un communiqué de presse de Bercy.

"Plusieurs dizaines" d'entre elles ont déjà été ouvertes, "à titre expérimental et en anticipation de la loi", a indiqué le ministre lors d'un point presse.

Les opérateurs prévoient des ouvertures "notamment sur des liaisons qui ne bénéficient pas de services ferroviaires directs", mais aussi "des services de nuit (...) De nombreuses villes de taille moyenne (Bayonne, Besançon, Montpellier, Limoges, Orléans, Brive, Poitiers) et des aéroports seront également desservis par des arrêts intermédiaires", a précisé le ministère.

Le transport longue distance par autocar a été autorisé dans le cadre de la loi Macron, adoptée le 10 juillet.

"L'ouverture de près de 200 lignes est ainsi envisagée par les principaux acteurs d'ici fin 2016", souligne le ministère, qui espère "la création de 2.000 à 3.000 emplois directs au cours des 18 prochains mois, à laquelle s'ajoutera l'activité induite sur le tourisme et le commerce local. France Stratégie avait évalué le potentiel de l'ouverture du marché à 22.000 emplois dans le secteur du transport routier à horizon 2025".



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité