La banque alimentaire de la Vienne a besoin de vous

Pendant la période du confinement, la banque alimentaire a maintenu les distributions, avec souvent des bénéficiaires plus nombreux, mais elle n'a pas pu toujours se réapprovisonner, résultat, ses stocks ont été entamés à plus de 60%.

La banque alimentaire de la Vienne
La banque alimentaire de la Vienne © Luc Barré, France Télévisions
La banque alimentaire de la Vienne a besoin de dons et de stocks de nourriture. Pendant la période du confinement, elle a continué à fonctionner, distribuant même beaucoup plus de nourriture que d'habitude, puisque de nombreuses personnes se sont retrouvées en difficulté.

Pendant le confinement, on a distribué sans compter, il le fallait bien.

Annie Héquet, présidente de la Banque alimentaire de la Vienne

La population des bénéficiaires habituels de l'aide alimentaire a augmenté de mars à mai. Des SDF, des gens du voyage, des étudiants sont venus remplir les files d'attentes, il a fallu les nourrir, distribuer des repas et puiser dans les stocks. Le problème, c'est que dans le même temps, les collectes quotidiennes auprés des grandes surfaces n'ont pas pu avoir lieu normalement, parce que les bénévoles, des personnes souvent retraitées, donc à risque, ne pouvaient plus sortir. À la fin de cette période particulière, les stocks ont baissé de 60%.
Les distributions de nourriture doivent continuer
Les distributions de nourriture doivent continuer © Luc Barré, France Télévisions

La solidarité s'est organisée


Pourtant, la solidarité a continué à s'exprimer. La mairie de Poitiers par exemple a fourni pendant le confinement trois ouvriers municipaux et six personnes en service civique pour pallier l'absence des bénévoles. La ville a également racheté les invendus des marchés pour les redonner à la Banque alimentaire. Les cantines des établissements scolaires aussi ont été généreuses, au moment où les établissements ont fermé, les responsable des cuisines ont fait don de leurs stocks à l'association. Le département de la Vienne a augmenté sa subvention à la banque alimentaire de 50%. La région Nouvelle Aquitaine a versé une subvention exceptionnelle pour permettre de nourrir les étudiants étrangers restés sur le campus. Les aides de l'Europe ont continué et l'État a fait des versements supplémentaires. Malgré tout cela, la banque alimentaire est aujourd'hui dans une situation inédite :

Pour la première fois depuis 35 ans, on va devoir acheter de la nourriture.

Annie Héquet, présidente de la Banque alimentaire de la Vienne

© L. Wolber - Banque Alimentaire Poitiers


Les dons sont les bienvenus

Dans ce contexte et en attendant la grande collecte nationale le dernier week end de novembre, la Banque alimentaire en appelle aux dons des entreprises et des particuliers. Si vous souhaitez aider la plateforme nationale de l'association, vous pouvez aller sur ce site et le faire en ligne. Vous pouvez aussi adresser un don directement à la Banque alimentaire à Poitiers, 185 avenue du 8 mai 1945.
Chaque année, la banque alimentaire de la Vienne distribue 1.300 tonnes de nourriture aux 58 épiceries sociales et aux centres sociaux de la Vienne, cela représente environ 200 repas pour chacun des bénéficiaires.
Banque Alimentaire de la Vienne
Banque Alimentaire de la Vienne © L. Wolber - Banque Alimentaire Poitiers
Banque Alimentaire de la Vienne
Banque Alimentaire de la Vienne © L. Wolber - Banque Alimentaire Poitiers
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société