À Buxerolles, un message anticlérical tagué sur l'église du bourg

L'inscription taguée sur l'église : "La seule église qui illumine est celle qui brûle" / © Alexandra Lassiaille / FTV
L'inscription taguée sur l'église : "La seule église qui illumine est celle qui brûle" / © Alexandra Lassiaille / FTV

Ce vendredi matin, les riverains du bourg de Buxerolles ont alerté la police en découvrant un tag anticlérical sur l'un des côtés de l'édifice.

Par Boris Granger

"La seule église qui illumine est celle qui brûle". C'est le tag plutôt univoque que les riverains du bourg de Buxerolles ont découvert ce vendredi matin sur l'un des côtés de l'église de Saint-Jacques des Hauts-de-Poitiers. Un message d'ores et déjà effacé par les agents municipaux qui n'est pas du goût de Julien Dupont, curé de la paroisse.

"Dans la période dans laquelle nous sommes, il y a beaucoup de violence et je ne suis pas sûr que cela favorise le vivre ensemble, explique-t-il. Je ne pense pas que ce genre de tag haineux nous aide à prendre soin les uns des autres." En attendant, le curé, qui appelle à l'apaisement de la communauté chrétienne, se dit "disponible pour dialoguer".
 
Pour l'heure, on ne sait rien des auteurs et de leurs intentions mais une plainte a été déposée par la mairie. Le message tagué sur l'édifice est en fait une citation, attribuée à Pierre Kropotkine, penseur anarchiste russe de la fin du XIXe siècle.
 

Sur le même sujet

Les + Lus