"Ça permet aux enfants de s'éloigner des écrans et de découvrir le handisport" : la Caravane des Sports parcourt la Vienne

Plus sur le thème :

Pendant cinq jours, la Caravane des Sports sillonne le département de la Vienne. L'occasion de proposer différentes activités aux enfants des territoires ruraux comme des sports paralympiques. Les encadrants inculquent, en même temps, des valeurs aux jeunes.

Rouler avec un fauteuil, jouer au vice-pong, manier l'épée en escrime, dribbler au basket trois contre trois... Dans le gymnase Jean Guillot de Montmorillon (Vienne), les jeunes enchaînent les activités sportives gratuites. Une centaine d'enfants sont venus, pour la journée, pratiquer pendant une, deux ou trois heures. On retrouve tous les profils de sportifs, ceux qui possèdent une licence en club ou ceux qui en font très rarement. Parmi eux, des cousins des familles Garron et Le Bourg, s'initient à différents sports. "J'ai fait du badminton, de l'escrime, du vice-pong et des sports paralympiques, c'est chouette. On fait souvent du sport pendant les vacances".

Depuis quatre ans, ils viennent chaque année découvrir les sports proposés par la Caravane des Sports dans la Vienne. "On en fait une par an. C'est l'intérêt de leur faire découvrir un sport sans compétition, dans l'esprit du jeu. Ils ont le droit de ne pas réussir. Ça leur permet de faire connaissance avec d'autres enfants", reconnaît l'une des mamans. "C'est devenu un rituel, on recherche ça en tant que maman, de leur créer des souvenirs".

"Éviter que les enfants ne soient devant les écrans"

Pour les encadrer, Quentin Torti et Alexandre Texier sont éducateurs sportifs. Ils guident les enfants et les sensibilisent aux différentes pratiques. "Ces sports sont importants, car ils traitent du handicap, ça leur permet de se rendre compte de la difficulté dans la pratique sportive notamment dans les sports de fauteuil", admet Quentin Torti. C'est aussi l'occasion d'amener des enfants vers le sport, "d'éviter que les enfants ne soient devant les écrans à la maison", souligne Alexandre Texier.

Les deux entraîneurs dispensent les bons mots à chaque enfant. Ici, le plaisir est la règle. Le résultat n'a aucune importance. Le groupe a plus de valeur que l'individu. "On fonctionne sous forme de groupe. Ça permet de créer de la cohésion entre les personnes qui ne se connaissent pas, puis ils découvrent ensemble", déclare Alexandre Texier.

Des valeurs de respect et de cohésion 

Les valeurs sont au centre de ces journées proposées par le département de la Vienne. "Le respect des règles, des enfants, de l'autre, de la cohésion, de l'écoute de l'éducateur, savoir gagner et perdre, les faire reprendre goût à l'activité physique", reconnaît Alexandre Texier. Des mots forts qui se répercutent sur les jeunes présents à Montmorillon. Sur leur visage, des sourires, de la sueur aussi, "j'ai tout donné, et je me suis bien amusé", affirme l'un d'entre eux après sa partie de vice-pong. Ce sport se joue avec une raquette et une balle de ping-pong sans table, mais sur un court.  

La Caravane des Sports continue son périple dans la Vienne toute la semaine. Elle est ce mardi à Vouneuil-sous-Biard au gymnase Colette Besson. Mercredi 17 avril, Civray accueille les éducateurs sportifs au site de Beauséjour. Puis, ça sera au gymnase de Saint-Gervais-Les-Trois-Clochers, et enfin vendredi au gymnase de Monts-sur-Guesnes. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité